Publicité
Publicité

"Roadkill" satisfait sans éblouir

Choisissons de voir ceci comme un tour de chauffe avant le lancement d’une saison exaltante, mais disons-le: ce 1er septembre nous laisse sur notre faim.