Publicité
Publicité

"Your Honor" déroule une intrigue réussie, mais déjà vue

©doc

Dans la dernière sortie de Showtime, Bryan Cranston soupèse le bien, le mal et la justice, en s’enfonçant malgré lui dans l’obscurité. Ça sonne familier?

Adam (Hunter Doohan), 17 ans, s’accroche au volant de sa voiture alors qu’il est poursuivi par ceux qui semblent être des membres d’un gang. Dans la panique, il ne voit pas Rocco Baxter, un jeune de son âge, qui arrive face à lui à moto. Le choc est assourdissant et le décès du motard imminent. Adam tente d’appeler les secours mais n’y arrive pas: il décide de s’enfuir. Il confie alors sa honte à son père qui n’est autre que le révéré juge Desiato (Bryan Cranston). Terrassé par la douleur d’imaginer la vie de son fils en lambeaux, il s’embourbe graduellement dans le mensonge et la corruption pour sauver sa famille.

Bande-annonce "Your Honor"

Les 10 épisodes de la série judiciaire "Your Honor", déjà disponibles sur Betv, sont construits pour être haletants et tendus, ce que la série arrive à faire dès sa première scène. Le récit est prenant, les personnages convaincants, Bryan Cranston brillant, bref tout est en place. Et pourtant, une ombre plane au-dessus de la série, lui dérobant une partie de son caractère incisif. Cette ombre, c’est "Breaking Bad", la série phénomène qui a vu le même Bryan Cranston irradier le même genre de personnage, entraîné par le même genre d’impératifs. "Your Honor" se défend bien, mais qui fait le poids contre Walter White?

"Your Honor" (Showtime)

Créée par Peter Moffat (USA | 2020)

Disponible en Belgique sur Betv.

Note de L'Echo: 3/5

Retrouvez toutes nos chroniques dans notre dossier L'Echo des séries.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés