Ces musées flamands inconnus des francophones: le GUM de Gand (1/5)

©Karin Borghouts

Cet été, L'Echo vous fait découvrir cinq perles cachées parmi les musées de Flandre. Autant d’évasions culturelles pour lesquelles un test PCR n’est pas nécessaire. We zijn vertrokken!

Aujourd’hui, on teste pour vous le GUM. Un acronyme qui ne renvoie pas à une marque de chiclette, mais au “Gents Universiteitsmuseum” ou Musée Universitaire de Gand, qui a ouvert à l’automne 2020 sur le campus. À l’abord, on avait peur de se retrouver projetée dans nos études à l’ULB. Bingo, c’est bien un building gris des années 60 qui se dessine à l’horizon.

Au cœur du campus gantois, le GUM. ©Corlazzoli

Ce qui différencie le site gantois du Solbosch? Le paradis botanique qui l’entoure, avec ses serres et jardins. S’ensuit une promenade zen vers l’entrée, idéale pour évacuer l’anxiété. Le dépaysement se poursuit à l’intérieur, certes sous une autre forme: exit le vert des plantes, bonjour le noir de l’obscurité. On pénètre dans un espace ténébreux, entre le "black box" et le cabinet de curiosités, où des spots illuminent la multitude d’objets exposés dans des vitrines et sur des tables. Des néons suspendus au plafond signalent les thèmes ordonnant la collection universitaire de 400.000 pièces qui nous est (partiellement) présentée: "Chaos, Doute, Modèle, Mesure, Imagination, Connaissance, Réseau". Sept catégories qui nous font entrer dans la tête d’un ou d'une scientifique, à travers une succession d’interrogations. 

Artiste ou criminel?

Première question: comment faire face au chaos qui nous entoure? Réaction: discerner des similitudes, classer, puis sauvegarder les collections ainsi constituées. On nous entoure de groupements de masques africains, d’oiseaux empaillés, de crânes humains. Et on nous rappelle la théorie piteuse du “père de la criminologie” Cesare Lombroso, qui estimait qu’on pouvait reconnaître les criminels à leur faciès. Une vieille croyance erronée qui a inspiré au GUM un test sur écran, révoltant: le visiteur doit déterminer sur la base de portraits photographiques qui est un criminel, et qui est un artiste (notre score: 140/170, excuses aux déclassés, d’ailleurs, par principe, on n’aurait jamais dû participer).

Du phénakistiscope de Joseph Plateau au cheval en papier mâché aux entrailles démontables, un véritable cabinet de curiosités.

La prochaine section, "Doute", nous exhorte à questionner ce que l’on croit observer. Notre tromperie favorite au rayon scientifique? La photo Hubble Ultra-Deep Field, qui révèle des galaxies qui n’existent plus – seule leur lumière a été captée par le téléscope, émise il y a plus de 13 milliards d’années. Autre objet exposé, le phénakistiscope de Joseph Plateau, un grand disque avec des fentes qui, tourné, produit l’illusion d’une image en mouvement.

La section "Modèle" du GUM. ©Corlazzoli

Après l’évanescence du "Doute", place à la solidité du "Modèle". On nous explique que les modèles scientifiques servent à enseigner – comme ce cheval en papier mâché aux entrailles démontables – ou à tester des idées. Un moule des artères d’un foie de porc a ainsi permis des avancées au niveau de la greffe du foie humain. Tout est bon dans le cochon!

Supernova d’informations

"Mesure" se penche sur l’obsession de tout quantifier, encore une façon d’essayer d’avoir prise sur l’énormité de la vie, illustrée notamment par une série de kits pour évaluer l’intelligence. Au test "montage d’objets démontés", on aurait probablement eu 0/10. Peut-être la raison pour laquelle Ikea nous donne des sueurs froides? Vous voyez, la scientifique en nous commence à s’agiter, les hypothèses à se former.

Seul bémol, on a passé tellement de temps absorbée par les premières sections que le GUM annonce sa fermeture au moment d’arriver à "Imagination", "Connaissance" et "Réseau". Un aveu qui révèle l’effet qu’a eu sur nous ce musée: déboussolée, mais ravie par la supernova d’informations, on regagne notre vie de frivolité plus éclairée. Avec la promesse de revenir.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés