Dans la peau d'un Romain au musée gallo-romain de Tongres

L'expo "Face à face avec les Romains", à Tongres. ©Gallo-Romeins Museum

"Face à face avec les Romains" donne à voir la Rome antique, son histoire, sa culture et surtout les gens qui l'ont faite: les Romains.

Deux cent cinquante chefs-d'œuvre issus des collections du British Museum et que le musée limbourgeois, par l'entremise du philologue Patrick De Rynck, a mis en valeur dans une scénographie aérienne, translucide… Cette belle exposition est agrémentée d'un audio-guide mixte adultes-enfants, rehaussée de cartels éclairants, de bornes interactives ludiques et de témoignages de personnages fictifs – 8 adultes, 5 enfants – créés d’après des recherches archéologiques ou des textes anciens.

Exposition

«Face à face avec les Romains»

Jusqu'au 1er août au Musée gallo-romain de Tongres
www.galloromeinsmuseum.be

Note de L'Echo: 5/5

Cette plongée dans la Rome antique proposée par la cité d'Ambiorix débute par une ligne du temps, parsemée d'illustrations de la fameuse légende de Romulus et Remus, laquelle renvoie en fait aux guerres fratricides qui émaillèrent l'histoire de Rome, devenue ville dès le VIIe siècle avant notre ère. Cette introduction à coup d'objets iconiques revient sur les influences prégnantes, notamment grecques et surtout étrusques, sur la jeune Rome, notamment symbolisées par un ciste (corbeille sacrée) d'inspiration hellène représentant Hadès et Perséphone dans un style étrusque, justement.

Avant de pénétrer dans l'immense salle principale, l'exposition passe en revue, à travers une collection de statues et de stèles, les différents empereurs romains, commençant, en tout bien tout honneur, par Auguste, réputé pour sa sobriété, ce qui n'est pas forcément le cas de ses nombreux successeurs…

Dans sa partie et son espace centraux, l'expo cherche, selon les mots du commissaire, à montrer comment cet empire centralisé cherchait à produire de l'unité dans la diversité, voire l'inverse, laissant les populations conquises pratiquer avec leurs spécificités une sorte d'«autoromanisation».

L'exposition montre comment cet empire centralisé cherchait à produire de l'unité dans la diversité, voire l'inverse, laissant les populations conquises pratiquer avec leurs spécificités une sorte d'«autoromanisation».

Cette grande salle se déploie autour d'un atrium, symbole du cœur de la vie quotidienne romaine à Rome et en Italie. Un monument funéraire,  montrant une femme tenant le buste de son mari défunt. Il s’agit d’un couple d'esclaves libérés qui atteste que les personnes de basse extraction pouvaient s’affranchir et s’enrichir.

Plus spectaculaires, une énorme statue d'un magistrat en toge et papyrus à la main, symbole du citoyen romain – modèle et statut rêvé pour tout habitant de l'empire –, une double lampe à huile en bronze retrouvée en Campanie et une très rare et énorme baignoire privée en basanite noire, découverte à Rome, attestant de l'attrait pour le bain des Romains.

Face à face avec les Romains. ©luc daelemans

En s'éloignant du centre de cet immense espace, le visiteur pénètre dans les marches du pouvoir romain. Côté égyptien, par exemple, Horus est notamment représenté en militaire romain, tandis que Tibère l'est pour sa part en pharaon sur un monument égyptien. On remarque un objet remarquable en provenance d’Iran: un calice en fluorine, minerai extrêmement rare, récipient dans lequel on ajoutait de la résine, laquelle procurait un goût particulier au vin. Pline raconte que l'empereur Néron paya un million de sesterces (mille fois la paye d'un légionnaire!) pour en acquérir un.

De Romulus à Romulus Augustule

Et quelle raffinement dans ce cure-dent en forme d'ibis, l’un des 15.000 objets du trésor d'Hoxne, exhumés en Angleterre.

Cette remarquable exposition s'achève comme elle a débuté: par une ligne du temps qui s’arrête en 476, date de la fin de l'Empire romain d'Occident lorsque le dernier empereur est déposé. Son nom? Romulus Augustule. Les augures n'auraient pas pu mieux choisir...

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés