Deux artistes belges exposent au Botanique

Photographie de Cécile Massart, "Dessel". ©Cécile Massart

Notre énergie et nos déplacements: deux sujets majeurs que traitent, au Botanique, deux artistes visuelles belges, Cécile Massart et Céline Cuvelier.

La première s’interroge sur nos moyens de transmission numérique, leur longévité et leur obsolescence. Entre longévité redoutable et désirable, elle établit le parallèle avec le problème de la durée de vie des déchets nucléaires. L’idée lui est venue sur le futur site de stockage de Dessel, en 2018: "les stèles de béton enfermant les déchets se dressaient comme un alignement de sculptures, dispositif artistique d’où l’art reste absent".

La seconde expose un dialogue entre photographies des déplacements humains et fantasmes liés à l’Ailleurs, ce lieu "où nous apaiserons nos vides et comblerons nos désirs", en quête d’un "Eldorado en bouteille".

Exposition

Céline Cuvelier: "Jetlag Dream", Galerie (Botanique), jusqu’au 21 mars.

Cécile Massart: "Sarcophagi", Museum (Botanique), jusqu’au 25 avril.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés