Flottille de nuages au-dessus du Château du Roeulx

Perrine Lievens "Temps couvert" (2010). ©rv

Trente-cinq artistes pour une cinquantaine d’œuvres disséminées dans les parcs, l’Orangerie et les anciennes Écuries d’un château hennuyer multi-séculaire.

Après un premier succès avec une exposition Dali déployée, il y dix ans déjà, dans l’enceinte de ce domaine princier toujours habité depuis plus de 600 ans par la famille de Croÿ, la Fondation d’utilité publique CroÿRoeulx récidive avec cette fois une promenade-découverte, entre nature et culture, sur les chemins de "Clouds".

Exposition labellisée par la Fondation Mons 2015, la conception et la mise en place de cet événement mettant en résonance des œuvres modernes et contemporaines au sein de ce lieu ancestral, a été confiée par Olivier de Croÿ à Michèle Moutashar et Sophie Chartier, respectivement conservateur en chef honoraire du Patrimoine des Musées de France et directrice de SoChart International.

"Si près de 70.000 visiteurs s’étaient déplacés pour notre événement Dali, nous comptons, grâce au retentissement international de Mons, Capitale européenne de la Culture, accueillir chez nous un public beaucoup plus large encore" s’enthousiasme le Prince de Croÿ.

Les pierres de Zhan Wang

Avec l’appui de son principal sponsor Tree Top Asset Management, la Fondation CroÿRoeulx propose à partir du 21 mai une sélection d’œuvres (peintures, vidéos, photographies, installations) issues essentiellement de collections privées et donc rarement montrées. De Magritte à Michel François, de Man Ray à Pol Bury, en passant par le sculpteur Jean Arp et les photographies de Perrine Lievens, sans oublier les fascinantes "pierres de méditation" de Zhan Wang sorties pour la première fois d’un jardin chinois du XVIIe siècle, "c’est à une rencontre entre ciel et terre, entre l’eau et le feu qu’invite ‘Clouds’, poursuit Olivier de Croÿ. Ce qui me passionne avec un projet tel celui-ci, outre d’offrir au public un contact privilégie avec des œuvres issues de collections généralement peu accessibles, c’est de faire cohabiter, le plus harmonieusement possible, un espace de vie très ancien avec des créations contemporaines, de faire coexister deux mondes, des univers a priori tellement éloignés".

La concrétisation de "Clouds" a mobilisé une enveloppe d’un peu moins d’un million d’euros qui en fait un événement culturel majeur de "Mons 2015". Des soirées privatives seront proposées tout au long des cinq mois d’ouverture, ainsi que des visites guidées à la demande.

Enfin, Actes Sud coéditera, aux côtés de la Fondation Croÿ-Roeulx, un livre-catalogue, proposé en français et en anglais, qui conservera une trace indélébile de "Clouds" dans la cité princière.

"Clouds" du 21 mai au 18 octobre, au Château du Roeulx, www.expo-clouds.com, 064 67 90 55.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés