Pas de Brafa en 2021

Pour son édition 2021, qui sera reportée en 2022, la Brafa avait déjà enregistré 120 exposants. ©Saskia Vanderstichele

La crise sanitaire a sonné le glas de l’édition 2021 de la célèbre foire d’antiquités et d’objets d’art. La prochaine édition aura lieu fin janvier 2022.

L’asbl Foire des Antiquaires de Belgique, organisatrice de la Brafa, a décidé de reporter sa 66e édition qui devait se tenir du 23 au 31 janvier à Tour et Taxis. La prochaine édition de la célèbre foire d’antiquités et d’objets d’art aura lieu fin janvier 2022.

68.000
visiteurs
En 2020, la Brafa a accueilli un record de 68.000 visiteurs, collectionneurs et professionnels.

En cause: les incertitudes liées au coronavirus en Europe. Première foire d’art internationale de l’année, la Brafa accueille en moyenne 130 exposants dont 2/3 venant de l’étranger. En 2020, elle avait enregistré un record de 68.000 visiteurs, collectionneurs et professionnels. «Notre priorité était de ne prendre aucun risque inconsidéré pour nos visiteurs et nos exposants. Nous avons consulté des représentants des autorités locales, du milieu scientifique, des confrères d’autres événements, et bien entendu, nos exposants et partenaires. Décider dès maintenant était la voix de la raison", indique Harold t’Kint de Roodenbeke, président de la Brafa.

"Décider dès maintenant était la voix de la raison"
Harold t’Kint de Roodenbeke
Président de la Brafa

Alternatives

Pour les exposants c’est une mauvaise nouvelle, certains faisant jusqu’à plus de 50% de leur chiffre d’affaires annuel sur la seule Brafa. Des alternatives ont été étudiées, comme une organisation plus modeste. "Cette idée n’a pas été approfondie, car nous avions déjà 120 exposants inscrits, cela nous aurait obligé à faire des choix qui auraient été forcément arbitraires", explique Bruno Nelis, responsable de la communication.

Les organisateurs vont néanmoins plancher sur l’éventualité d’un événement alternatif, notamment en digital. "Cela s’est déjà fait ailleurs, mais l’expérience ne nous a pas entièrement convaincus", indique notre interlocuteur  

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés