Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

"Tout est souffrance", nous dit Marina Abramović à Londres

Personne ne peut souffrir comme la célèbre performeuse serbe. La grande rétrospective que lui consacre la Royal Academy présente sa longue et douloureuse marche vers la guérison.