Bruxelles gourmande

©BELGAIMAGE

L’Office du tourisme bruxellois (Visit Brussels) a sélectionné 36 restaurants "belgo-bruxellois".

Elle n’est pas destinée qu’aux touristes de passage dans notre capitale. Mais aussi aux Bruxellois. L’Office du tourisme bruxellois (Visit Brussels) vient de présenter sa sélection de restaurants "belgo-bruxellois" qui reprend au total 36 adresses. Celles-ci ont été sélectionnées par un jury de journalistes spécialisés (dont le signataire de ces lignes) et se veut être représentatives de l’offre gourmande bruxelloise de qualité. Une initiative de "Brusselicious" et d’Olivier Marette, responsable de la promotion gastronomique de la ville. Une initiative qui rentre dans la même idée que celle du "Réseau Délice" imaginée dans les villes de Barcelone et de Lyon, pour respectivement les spécialités catalanes et lyonnaises des célèbres "bouchons" de la capitale des Gaules. Alors, l’année passée, une centaine d’adresses avait été retenue. Les critères de cette première sélection? Des spécialités bruxelloises, emblématiques (et plus largement belges) ainsi qu’un beau choix de bières à la carte.
Des établissements se voulant aussi conviviaux. On oublie dès lors les restaurants à vocation vraiment "gastronomiques" (si ce qualificatif signifie encore quelque chose). Et l’on pense ici à "Bon Bon" où Christophe Hardiquest revisite, cette année, quelques grands classiques de la cuisine bruxelloise et brabançonne, comme les moules parquées à la marollienne. Mais peut-être que l’an prochain, à l’occasion d’une nouvelle sélection, les "gastros" bruxellois pourraient entrer dans cette sélection. On y retrouve, cette année, quelques grands classiques des tables gourmandes bruxelloises. Oui, on suggère d’aller goûter le filet américain "Au Vieux Saint-Martin", le "Zenne Pot" aux "Brigittines" (une création associant bloempanch, saucisses fumées et bulots), les croquettes aux crevettes grises de "La Belle Maraîchère" et les choesels (des abats) au "Viva M’Boma". Entre autres.

Fritkots et comptoirs

©BELGAIMAGE

Mais cette offre aurait été incomplète sans une sélection de nos fritkots. Lors d’une soirée mémorable, le jury en a visité neuf et en a retenu au total douze, visités par ailleurs. On y retrouve l’incontournable "Maison Antoine" (qui, à vrai dire, n’a toutefois pas fait l’unanimité du jury et est actuellement fermée pour cause de rénovation de la place Jourdan). Mais aussi d’autres moins connues comme la friterie Houba (à Laeken) et celle de Saint-Josse. Cette dernière, véritable coup de cœur du jury, est tenue par Palma, une Costaricaine qui propose une sauce maison inspirée de l’Amérique latine, la "chimichurri".

Douze "fritkots ont été retenus, dont celui de Saint-Josse tenu par Palma, une Costaricaine qui propose une sauce latino-américaine, la "chimichurri".

Il y a des restaurants, des friteries et aussi des comptoirs gourmands, comme "Pistolet Original", qui décline le petit pain préféré des Belges dans des versions imaginées par de grands chefs. Et aussi "Noordzee-Mer du Nord", place Sainte Catherine, où l’on déguste quelques spécialités poissonnières à l’extérieur, devant un mange-debout.

Une carte-plan de ces bonnes adresses a été tirée à 20.000 exemplaires et est distribuée via l’Office de Tourisme de la ville et aussi dans les hôtels de la capitale.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés