Publicité

Michel Rolland déguste jusqu'à 200 vins chaque jour

Les gourous du vin 2/5. À 66 ans, le Français Michel Rolland est considéré aujourd'hui comme l'œnologue, le "flying wine maker", le plus célèbre du monde. Il conseille plus de 150 Domaines dans près de 20 pays. Et avec sa femme Dany, il gère un laboratoire d'œnologie à Libourne, près de Bordeaux. Seule ombre à son parcours: on lui reproche d'être un des grands régisseurs de la standardisation des vins.

Il semble rire en permanence. Son intervention dans le film "Mondovino" a fait sourire (un euphémisme) ses détracteurs: on le voit demander à son chauffeur d'aller lui acheter des cigarettes… Il est né en 1947 comme son grand ami, un certain Robert Parker: à Libourne, à quelques kilomètres de la propriété familiale de Pomerol.

Bordeaux? C'est là qu'il fait connaissance, à l'université, des deux grands œnologues "défricheurs" de l'œnologie moderne, Jean Ribéreau-Gayon et Émile Peynaud. C'est aussi là qu'il rencontre Dany qui devient son épouse et demeure la complice d'un parcours professionnel commun. En 1986, on lui demande d'aller en Californie afin d'y étudier les moyens d'optimiser le potentiel des vins d'une région où se plantent les mêmes cépages qu'à Bordeaux. C'est le début d'une vie de consultant sur quatre continents.

Aujourd'hui, Michel Rolland déguste des dizaines de milliers de vins tous les ans et analyse dans son laboratoire également un nombre impressionnant d'échantillons. "J'ai davantage un nez dans le verre qu'un regard sur la vigne", reconnaît ce "roi de l'assemblage". Car on fait appel à lui précisément pour ce travail. Déguster toutes les cuvées d'un Domaine, d'un Château, et en sortir le meilleur. Obtenir également pour ses clients de bonnes cotations auprès de son ami Parker? Les vins de l'œnologue-conseil Rolland ont déjà obtenu des notes de 100/100 dans le célèbre "Wine Advocate" du gourou américain. "Je travaille aussi pour faire monter les cotations dans les guides. Si on obtient une mauvaise cotation, ça vous met des coups de pied aux fesses", admet cet homme qui "aime les vins concentrés, pas les anorexiques".

Un rouge à moins de 15 euros

"Le bon vin? C'est celui qui vous plaît", reste néanmoins le credo d'un homme qui, à la surprise générale, vient de revendre ses propriétés familiales de Pomerol (les Châteaux Le Bon Pasteur, Rolland-Maillet et Bertineau-Saint-Vincent) à un groupe d'investisseurs de Hong-Kong.

Un homme qui - comme toute personnalité - ne fait pas l'unanimité. On lui reproche d'être un des grands régisseurs de la standardisation des vins: "parkérisation" et "rollandisation" même, combat! Un standard de goût international qui prône maturité extrême des raisins, un élevage en barriques neuves apportant des goûts toastés voire torréfiés, un degré d'alcool important… Tout comme Parker dont le profil idéal pour un vin rouge est le même, il s'en défend.

"Reconnaître à l'aveugle un vin de Michel Rolland? Le pari est ouvert", lance ce "corsaire espiègle" pour reprendre la jolie expression d'un chroniqueur anglo-saxon. Alors, il rejette fermement les assertions du style "Il fait toujours le même vin", "il ne s'intéresse pas à la diversité des terroirs". Cette hostilité a contribué bien évidemment à sa renommée. Il n'empêche que Rolland est audacieux et ne craint pas la critique.

Parmi ses plus belles réussites, le "Clos de los Siete" en Argentine, est une aventure passionnante et humaine. Il a entraîné avec lui, à 120 km au sud de Mendoza, quelques grands producteurs de Bordeaux. Sur 430 ha de vignes, le projet était ambitieux sur un sol qui, de plus, n'avait jamais vu la vigne.

Chacun dispose de sa propre cave et les cépages qu'il souhaite. Et en plus de cette individualité, un vin commun à la bande des sept est produit précisément sous le nom de "Clos de los Siete".

Un rouge étonnant, chaleureux voire émouvant lorsque l'on connaît son histoire. À moins de quinze euros. Et s'il n'y avait que Michel Rolland pour réussir un tel challenge?

À suivre jeudi: Jancis Robinson

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés