Jan Van Eyck, plus vrai que nature et en accès libre

©KIK-IRPA

Un site internet permet d'examiner à la loupe vingt chefs d'oeuvre du peintre flamand Jan Van Eyck.

Lancé hier, à 11 heures précises, le nouveau site "closertovaneyck.kikirpa.be", de l’Irpa (Institut royal du patrimoine artistique) et des Musea Brugge/Kenniscentrum, donne accès à 20 chefs-d’œuvre du primitif flamand du XV siècle en très haute résolution.

©KIK-IRPA

On a beau scroller, impossible de pixelliser ces clichés qui révèlent à ce petit jeu la minutie hallucinante d’un peintre hyperréaliste avant l’heure et attaché à rendre la sensation d’une étoffe ou la douceur d’une carnation.

"Jusqu'à présent, l'observation par microscope était un privilège exceptionnel, réservé à certains restaurateurs et aux conservateurs de musées. Que le monde entier ait à disposition cette qualité d'image est une révolution", a expliqué Bart Fransen, responsable du projet à l'Institut royal du Patrimoine artistique (IRPA) de Bruxelles, à l'agence Belga.

Chaque tableau est reproduit par le biais de macrophotographies, mais aussi de clichés en infrarouge et d'autres obtenus au moyen de rayons X, qui permettent de comprendre la structure derrière la toile, déceler plusieurs "couches" de peinture ou voir des modifications substantielles opérées au fil du temps.

Prolongeant le travail déjà réalisé sur "L’Agneau mystique", les chercheurs font un énorme cadeau à la communauté scientifique internationale. Et à tous les esthètes de ce bas monde.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content