Le collectif d'entreprises Bruocsella empile ses blocs

Les patrons de Bruocsella en pleine visite des projets en lice. Ici, le "See U", dans l’ancienne caserne Fritz Toussaint, à Ixelles. ©Kristof Vadino

Le Prix Bruocsella a été décerné, ce jeudi, au Festival des blocs qui valorise la Cité Modèle de Laeken. Choix vertueux pour ces patrons que nous avons suivis à la découverte des projets culturels en lice.

Mécénat d’entreprises

C’est donc le Festival des blocs de l’ASBL "Les Meutes" qui a reçu, ce jeudi, le premier prix Bruocsella, doté de 26.000 euros, des mains de Rudi Vervoort (PS), ministre-président de la Région de Bruxelles-Capitale. Chaque année, à la rentrée, ce festival attire 2.000 Bruxellois à la Cité Modèle de Laeken pour y présenter le style Expo 58 de cet ensemble exceptionnel de barres d’immeubles et le résultat d’une série d’ateliers qui croisent artistes, collectifs émergents et habitants du quartier. Une démarche vertueuse, emblématique des valeurs promues par les 26 représentants des sociétés qui composent le collectif d’entreprises mécènes de Bruxelles. Ceux-ci avaient d’emblée jeté leur dévolu sur ce projet qu’ils avaient découvert in situ, le 24 avril dernier, lors d’un voyage organisé par l’ASBL Prométhéa qui les épaule en matière de mécénat collectif.

"Pour les entreprises, c’est toucher à la culture et rencontrer des citoyens qui veulent améliorer la vie à Bruxelles."
Thierry Damstén
Président de Bruocsella

À 9 heures tapantes, alors que les membres s’installent dans le car qui les emmènera à la découverte de six des dix-sept projets en lice, leur président, Thierry Damstén (cabinet de recrutement Westorn Executive), distribue des croissants. L’ambiance a des airs de voyage scolaire. Lunettes de soleil, smartphones et discussions immobilières en sus. Cette atmosphère est aussi ce qui fait l’intérêt du collectif, s’enthousiasme Thierry Damstén: "C’est l’occasion pour les porteurs de projets de rencontrer des dirigeants d’entreprise, et pour les entreprises, de toucher à la culture et de rencontrer des citoyens qui veulent améliorer la vie à Bruxelles. C’est créer un réseau tout en s’impliquant dans la ville. C’est découvrir des endroits insolites et rencontrer des gens que nous n’aurions jamais croisés autrement."

La Cité Modèle à Laeken accueille son deuxième Festival des blocs


Première halte: la Cité Modèle, à Laeken. Passé l’effet de cette architecture très fifties, les patrons de Bruocsella affûtent leurs questions à la porteuse du projet, Daphna Krygier, et passent au crible son budget, sa vision à long terme et les développements possibles du Festival des blocs. L’enthousiasme de leur interlocutrice est contagieux: "C’est aussi pour ça qu’on leur rend visite, poursuit Thierry Damstén: pour voir ce que cela peut donner concrètement, au-delà d’un dossier de candidature, et constater de visu si c’est du sérieux. Ce n’est pas notre métier d’avoir des idées pour améliorer la ville; alors, on rencontre ces personnes qui ont des ambitions et des idées. Ils apportent la matière première et nous, nous pouvons les aider à la mettre en œuvre."

Mécénat de compétences

Cette aide de 26.000 euros (1.000 euros par entreprise) s’étend également à du mécénat de compétences. Du win-win puisque l’investissement dans un projet en dehors du core businessdes entreprises mécènes "peut être une source de motivation pour leurs employés qui s’y investissent et y trouvent du sens", assure Damstén.

  • Le Festival des blocs se tiendra le 5/10 à la Cité Modèle: www.desblocs.be.
  • Rejoindre Bruocsella ou d’autres collectifs d’entreprises: www.promethea.be.

Parmi les 5 autres projets visités par la petite équipée, "See U" a également marqué les esprits (photo). Passé la grande fresque murale qui barre une aile de la caserne Fritz Toussaint, à Ixelles, on découvre la plus grande occupation temporaire de Belgique – 25.000 m2 ouverts à 41 occupants choisis pour l’aspect durable, familial, expérimental ou participatif de leurs activités. Entre membres de Bruocsella et porteurs de projet, on discute cinéma de quartier, techniques photographiques, création d’une plaine de jeu nomade. On s’intéresse particulièrement à un projet de vélo électrique multimédia destiné à faire sortir la création artistique des institutions culturelles.

Mais c’est le dernier projet visité qui emporte le second prix "coup de cœur". Place des Bienfaiteurs, à Schaerbeek, comment ne pas être sensible à cette idée d’échiquiers à installer dans l’espace public pour améliorer la cohésion sociale du quartier? La commune ne parvenait pas à les financer; Bruocsella met 11.500 euros sur la table. Échec et mat!

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect