Publicité
vidéo

La Monnaie retrouve enfin ses ors

©BELGA

Après deux ans de rénovation et deux saisons extra-muros, le Théâtre royal de la Monnaie à Bruxelles ouvre à nouveau ses portes et entamera sa nouvelle saison le 5 septembre. Visite des nouvelles installations.

Ce 5 septembre, et après deux saisons extra-muros parfois inconfortables, notamment sous chapiteau à Tour & Taxis, le public de La Monnaie pourra retrouver son théâtre profondément rénové.

La Monnaie ouvre à nouveau ses portes

Les travaux de la Régie des bâtiments, qui auront finalement duré 24 mois au lieu des 10 prévus, portaient pour l‘essentiel sur la refonte complète de la cage de scène du théâtre de La Monnaie et des impressionnants ascenseurs à décors.

Comme nous l'expliquait le week-end dernier Peter De Caluwe, le directeur général de La Monnaie, "les reports successifs des dates de fin des travaux nous ont forcés à beaucoup d’improvisation, notamment lorsque nous avons dû occuper le chapiteau de Tours et Taxis pendant quinze mois, au lieu des trois prévus! Malgré cela, nous avons réussi un énorme pari artistique et technique. Cinq productions ont dû être montées en quelques mois par cinq jeunes équipes. Passionnant…"

> Lire l'interview dans son intégralité: Peter De Caluwe, un "bourgeois qui se questionne"

©BELGA

Le Théâtre étant construit sur d’anciens marécages, il aura fallu, en cours de chantier, creuser 15 mètres sous le bâtiment pour le stabiliser. Le public, lui, ne verra cependant pas de grande différence, car le bâtiment, classé, ne pouvait être modifié. La grande salle sera cependant plus confortable. Un nouveau système d’air conditionné par le sol devrait réguler nettement mieux la température ambiante.

Les fauteuils, eux, ont été refaits à l’identique, mais en plus confortables. Fini les vieux ressorts…

Côté lumière, l’ensemble des ampoules, dont celles du grand lustre, ont été remplacées par des LED beaucoup plus économiques. Quant à la scène, qui était en fin de course, elle a été refaite à neuf et à l’horizontale, supprimant l’inclinaison de 4 % héritée du 19e siècle.

©Photo News

Prochaine étape au printemps 2018: le creusement d’un tunnel sous la rue Léopold, pour acheminer directement en souterrain les décors réalisés dans les ateliers de La Monnaie. Mais ces travaux-là ne perturberont pas la saison, promis.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés