Réouverture en ordre dispersé des musées

Comme les autres musées bruxellois, le Musée Magritte rouvrira ses portes le 1er décembre ©Photo News

Si les musées bruxellois et wallons se préparent à accueillir à nouveau des visiteurs, en Flandre, par contre, la plupart des musées ne rouvriront pas le 1er décembre.

Autorisée à partir du mardi 1er décembre par le comité de concertation, la réouverture des musées se fera en ordre dispersé. Ainsi à Bruxelles, le Palais des Beaux-Arts (Bozar) rouvre dès le 1er décembre les trois expositions qui étaient en cours avant sa fermeture : "Danser brut", "Hotel Beethoven" et "Philippe Vandenberg. Molenbeek", a-t-il annoncé samedi. Il inaugurera aussi une nouvelle exposition appelée « Facing Van Eyck. The Miracle of Detail ». Les protocoles sanitaires existants (port du masque obligatoire, réservation en ligne, régulation du flux de visiteurs, distanciation sociale, désinfection des mains, etc.) resteront en vigueur. "

Les Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique (MRBAB) ont également fait savoir samedi que le Musée Magritte rouvrira ses portes le 1er décembre tandis que le Musée Old Masters et les expositions temporaires rouvriront le 3 décembre. Les autres collections des MRBAB rouvriront ultérieurement. Les fans de vieilles voitures pourront également se rendre à nouveau à partir de mardi à Autoworld au Parc du Cinquantenaire. Idem pour Train World qui accueillera à nouveau les visitieurs à partir de mardi de même que la garde-robe de Mannenken-Pis.

- 60%
de recettes
Depuis le début de la pandémie, le site de la Bataille de Waterloo a perdu 60% de ses recettes

En Wallonie, la réouverture du site historique de la bataille de Waterloo, sur le territoire de l'entité brabançonne de Braine-l'Alleud, est programmée le week-end prochain, a annoncé samedi sa directrice à Belga. Cela comprend le musée inauguré en 2015, la butte du Lion, le panorama et la ferme d'Hougoumont. Durant la quinzaine précédant les vacances de Noël, l'accès au public sera toutefois limité aux mercredis, vendredis, samedis et dimanches. Lors des congés scolaires de la saison hivernale (Noël et carnaval), l'ouverture deviendra quotidienne. Cette reprise d'activité est jugée essentielle par les responsables du site qui accueille annuellement plus de 160.000 visiteurs. "Nous estimons déjà globalement à 60% la perte de recettes occasionnée cette année par la pandémie, notamment en raison de l'absence des touristes étrangers qui constituent une grosse majorité de notre clientèle", indique-ton sur la morne plaine.

La Flandre prend son temps

En Flandre, en revanche, la plupart des musées ne rouvriront pas le 1er décembre. Nombre d'entre-eux invoquent des délais trop courts. Le musée In Flanders Fields à Ypres dédié à la Première guerre mondiale, ne rouvrira ainsi que le 15 décembre. Les musées brugeois entendent en effet procéder par phase avec la réouverture des trois principaux musées : le beffroi, le Musée Groeninge et l'Hôpital Saint-Jean où l'exposition 'Memling Now: Hans Memling in de actuele kunst' devait normalement ouvrir le 1er octobre."

Même son de cloche du côté des musées gantois où la date du 1er décembre semble difficilement tenable. Le S.M.A.K., le musée d'art contemporain de Gand gardera ainsi portes closes mardi tandis que le STAM (le musée communal) et les autres musées de la ville se concerteront avec l'échevin gantois de la culture avant de rouvrir leurs portes aux visiteurs.  Un constat identique est dressé par le musée M à Louvain, tandis que les musées anversois attendront la publication de l'Arrêté ministériel pour prendre attitude. Seules exceptions à Hasselt, à Tongres (Musée gallo-romain) et à Tervuren (Africamuseum) de Tervuren, où la réouverture est programmée le 1er décembre.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés