Franck Bouysse reçoit le premier Prix Cercle Chapel

©doc

Le Cercle Chapel allie business et culture et a créé un nouveau prix littéraire, le Prix Cercle Chapel, conçu par les lecteurs. Et c'est Franck Bouysse qui récolte ce premier honneur, avec l'oeuvre intitulée "Plateau".

Nouveau venu dans le monde des cercles d’affaires, le Cercle Chapel qui a pris ses quartiers à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth à Waterloo, se veut un cercle différent des autres en alliant business et culture. "Nous introduisons la culture dans notre programmation, souligne Aurélie Collet, la directrice du Cercle Chapel, pour inciter les patrons à intégrer la culture dans leur stratégie." Parmi les diverses initiatives culturelles, le Cercle a créé un prix littéraire, le Prix Cercle Chapel, appelé à récompenser un roman francophone publié chez un éditeur francophone.

Véritable prix coup de cœur, ce nouveau prix littéraire se distingue de ses "confrères" par le fait qu’il est totalement conçu par des lecteurs, des patrons amoureux de littérature membres du Cercle, depuis la sélection des œuvres jusqu’à l’élection du lauréat. "À l’inverse des autres prix littéraires où, en amont, des éditeurs ou des journalistes opèrent une sélection qu’ils mettent à la disposition du public, précise Didier Debroux, Capitaine Littérature au Cercle Chapel, ce prix est conçu, pensé, imaginé par des non-professionnels de la littérature. C’est selon moi, le prix le plus indépendant."

Le jury, composé de 8 membres du Cercle Chapel, a d’abord sélectionné 8 titres dans une liste de 16 avant de retenir trois nominés: Sarah Léon pour "Wanderer" aux Éditions Héloïse d’Ormesson, Alain Lallemand pour "Et dans la jungle, Dieu dansait" aux Éditions Luce Wilquin et Franck Bouysse pour "Plateau" aux Éditions La manufacture du livre. Au terme de débats animés, le jury a désigné ce dernier comme lauréat du premier Prix Cercle Chapel qui lui a été remis hier lors d’une soirée de gala.

Né le 5 septembre 1965 à Brive-la-Gaillarde, Franck Bouysse vit en Corrèze, aux alentours de Limoges. "Il est ce qu’on appelle un auteur de genre roman noir, commente Didier Debroux, par ailleurs créateur et auteur du blog littéraire La XXVe heure, mais c’est une mauvaise dénomination. Il y a certes du suspens, de la noirceur mais il écrit de véritables tragédies antiques dans un cadre qui répond aux codes du roman noir, voire du roman rural."

Professeur de biologie et d’horticulture auprès de personnes en réorientation, l’auteur fait partie de cette nouvelle génération d’écrivains en France, influencés par de grands auteurs américains, qui sortent du polar citadin pour créer des intrigues au cœur de la France profonde, un peu oubliée où la nature est maître. L’histoire de "Plateau" se déroule sur le plateau des Millevaches dans le Limousin et plonge dans les profondeurs et les fractures des personnages qui y vivent depuis plusieurs générations. "Son précédent roman ‘Grossir le ciel’ qui a connu un succès surtout fait par les lecteurs et les libraires, ajoute Didier Debroux, lui a permis de décoller et d’être reconnu comme un auteur important capable de donner à la nature la puissance des romans américains qui célèbrent le Montana ou le Wyoming."

Histoire de boucler la boucle culturelle, le lauréat du Prix Cercle Chapel se voit offrir un concert personnalisé, interprété par les Solistes de la Chapelle Musicale Reine Elisabeth, dans le lieu de son choix. "Il se fait que Franck Bouysse est un passionné de musique, mais nous ne le savions pas", conclut Aurélie Collet.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content