Publicité
Publicité
Publicité

Entre la présence et l'absence, il n'y a de place que pour la douleur

Matthieu Parciboula se laisse guider par ses sensations pour raconter le deuil et la solitude d'un homme confronté à la disparition de son aimée. Avec les couleurs de l'Italie comme thérapie.