Publicité
Publicité

"Ciel vert, ciel d'eau", de Mavis Gallant: Paris au mois d'août

Des Américaines en vacances cherchent un sens à leur vie. Torpeur existentialiste retranscrite sans mépris par une Parisienne d'adoption injustement méconnue en Europe.