Publicité
Publicité

"L'étreinte", comme un remake des "Choses de la vie"

Avec "L'étreinte", Jim et Laurent Bonneau signent un roman graphique touchant, construit comme un cadavre exquis. Le lecteur se laisse porter.