La BD, l'autre pilier du livre

À côté de la littérature générale, la bande dessinée est l’autre grand pilier de l’édition présent à la Foire du livre.

La plupart des éditeurs y seront présents, en direct ou via des distributeurs, et l’événement s’impose comme un rendez-vous important de rencontre avec les auteurs en Belgique. Ce n’est pas pour rien que la Foire du Livre réserve au 9e art une place importante dans sa programmation, outre les nombreuses séances de dédicaces organisées par les éditeurs. Comme les années précédentes, le Palais des imaginaires sera entièrement consacré à la BD et aux technologies nouvelles. L’association parlera d’elle-même au cours de sessions dessinées, durant lesquelles les auteurs pourront exprimer tout leur talent face au public et sur grand écran.

Ces sessions ont mis à l’honneur les éditions Pastel, qui fêtent leurs 30 ans d’existence. Mais qui dit Foire du livre, dit évidement auteurs. Et ce sont eux qui animeront l’essentiel de ces séances dessinées. Rodrigue, pour les 50 ans de Cubitus, le dessinateur espagnol Jordi Lafèbre, pour sa délicieuse série "Les beaux étés" ou encore Silvio Camboni, qui reprend, à son tour, après Cosey, Loisel et Trondheim notamment, le personnage de Mickey pour un album très féerique. Quelques rencontres avec certains. Samedi, c’est le géant François Boucq qui aura les honneurs du podium pour sa série "Bouncer" notamment, dont le 10e tome vient de sortir.

Mais l’invité "vedette" de cette édition de la Foire du livre en BD, c’est Enki Bilal. L’auteur de "Bug", son dernier roman graphique d’anticipation, tiendra une conférence exceptionnelle ce samedi à 13h. L’occasion de revenir notamment sur son dernier ouvrage, où il met en scène un monde paralysé par une coupure globale de l’internet. Seul un homme détient la mémoire du monde. Une vision pessimiste mais envoûtante de notre futur. 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés