Publicité
Publicité

Le cyclisme pour ontologie

De ses souvenirs d'adolescent, dormant et se douchant avec sa bécane, Olivier Haralambon restitue l'érotisme, l'éblouissement et l'apprentissage de sa condition humaine. 5/5