Publicité
Publicité

Le profond respect des personnages

Les mots de Zidrou sont justes, le dessin et les expressions d’Aimé de Jongh sont justes. Tout sonne parfaitement dans ce petit bijou de bande dessinée, "L'obsolesence programmée des sentiments".