Publicité
Publicité

LECTURE BD: Les Petits Hommes. Tomes 1 et 2

Bienvenue dans le monde miniature des Petits Hommes de Pierre Seron. La parution de ces deux tomes marque le début d’une nouvelle intégrale des éditions Dupuis qui ravira petits et grands lecteurs. Sans jeu de mots.

Il faut toujours se méfier de ce qui tombe du ciel. Pour n’avoir pas suivi ce conseil, certains ont perdu leur taille adulte pour se retrouver petits, très petits.
Tout a commencé à Ravejols avec la chute d’un fragment de météorite. Les premiers savants qui ont examiné la pierre ont été réduits à la taille de quelques centimètres. De poignées de main en baisers, presque toute la population du village s’est ensuite  retrouvé réduite à la taille de petites poupées. Un cauchemar ? Non, le début d'une société idéale, solidaire et installée dans une nouvelle cité. Eslapion, suivi d’Eslapion 2.
Une idée de série qui revient entièrement à Pierre Seron, aidé dans un premier temps par Albert Desprechins en qualité de scénariste pour cet hommage à l’univers de Jonathan Swift. Et une ode au droit à la différence : être petit dans un univers de grands.

Une série que l’on sent également largement inspirée par l’univers de Franquin. Tant pour les décors que pour le côté antimilitariste affiché par Franquin et Seron. Les hommes en vert de la Grande muette sont en effet la bête noire des Petits Hommes. A l’instar de l’attitude de Gaston Lagaffe vis-à-vis de l’autorité. Les nombreuses archives qui composent les bonus des intégrales permettent de découvrir des secrets de fabrication ou des tensions survenues au sein de la rédaction de Spirou à propos de la suite de la série. C’est ainsi que Desprechins s’est vu écarté de la série au profit du grand Mitteï alias Hao. Un scénariste, pourtant étiqueté Tintin, qui va redonner de l’altitude à une série jugée jusqu’alors trop lisse et moralisatrice. Le début du succès, repris ici sous forme d’intégrales. Le tome 1, qui couvre les années 1967 à 1970, regroupe des histoires courtes non publiées et le premier album, L’exode, paru en 1970. Le tome 2 contient, en plus de ses archives, trois albums : Du rêve en poudre, Des petits hommes au Brontoxique et Les guerriers du passé.

D’excellents albums à (re)découvrir et devenus des classiques. Avouons comme coup de cœur Les guerriers du passé. Une histoire qui plaira aux amateurs d’aviation ancienne et aux maquettistes.

Vivement les prochains tomes. De la BD comme celle-là, on en redemande. Avec la nostalgie qui l’accompagne.

Philippe Degouy
philippe.degouy@lecho.be

 

Les Petits Hommes. L’intégrale n°1. 240 pages. 24,00 euros. Editions Dupuis Les Petits Hommes. L’intégrale n°2. 216 pages. 24,00 euros. Editions Dupuis

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés