Les nus de Claire Nebout

LECTURE PHOTO. Comédienne et actrice, Claire Nebout a souhaité, le temps d’une réflexion, refaire une séance de photos avec son ami, le photographe Jean-Pierre Larcher. Des nus, naturels au possible, pour se libérer de l’emprise de son corps. Une envie ? Non, un besoin.

Il arrive toujours dans la vie un moment où il faut savoir reprendre son souffle. S’arrêter et se poser des questions. Pour Claire Nebout, actrice et comédienne, ce moment est arrivé et a pris la forme, non pas d’une thérapie ou d’une dépression, mais d’une séance photo. Avec son complice, son ami, le photographe Jean-Pierre Larcher dont on connaît le goût pour les portraits d’actrices. De Claire Nebout, on se souvient notamment de ses rôles dans La femme secrète, Association de malfaiteurs, L’insolent ou Venus Beauté. Un corps avec " un dos large, des seins qui n’obéissent pas aux lois de la pesanteur des jambes puissantes d’écuyère " et un visage mutin. Un beau corps qui a dirigé la carrière de Claire Nebout. Pas assez maigre pour faire carrière comme danseuse, elle est devenue mannequin (" un métier sans intérêt ") puis actrice et comédienne. Des métiers liés à l’exhibition. Etrange destin non ? Comme elle le précise dans cet album publié aux éditions du Chêne et sobrement intitulé Nus: " c’est mon corps qui décidait de tout. Je comptais sur l’âge pour prendre ma revanche. Et bien voilà, nous y sommes. "

Et le résultat est magnifique. Dans l’album, les nus ne sont jamais posés ou retouchés. On est loin de ces reportages artificiels pour magazines. Souvent irréels avec ces visages gommés, corrigés à l’ordinateur. Ici, tout est naturel. On peut aimer ou pas mais jamais rester insensibles aux clichés d’une femme qui a décidé de se livrer aux regards et de faire un sort à cette mode du jeunisme. Dans la bonne quarantaine avec les petits défauts qui commencent à apparaître ? Oui, et alors ? Cela n’empêchera pas Claire de vivre, et pas à genou. Juste débarrassée de cette image de femme sensuelle.
Au fil des pages, nous sommes les témoins de ces moments de mue immortalisés en noir et blanc dans un lieu aussi dénudé que l’actrice. Rien ne vient perturber notre regard sur le modèle.

Tantôt joyeuse, tantôt plus renfermée, plus sinistre. Comme les différents moments de la vie, en fait. " Cette ultime séance de photos aurait pu être une cérémonie d’adieu. Et pourtant, il n’en est rien. C’est plutôt une renaissance. Ce n’est plus mon corps qui commande. C’est moi. J’en fais déjà ce que je veux. "

" La jeunesse est un don. L’âge est une œuvre d’art. L’âge, c’est la liberté. Demain sera merveilleusement poétique. " (Claire Nebout).

Philippe Degouy
philippe.degouy@lecho.be

 

Les nus de Claire Nebout. Photographies de Jean-Pierre Larcher. Editions du Chêne. 88 pages. 35 euros.

Photo : Jean-Pierre Larcher

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés