Philippe Lançon lauréat du prix Femina 2018

Philippe Lançon ©Gallimard

Le journaliste et écrivain Philippe Lançon a reçu lundi le prix Femina pour "Le Lambeau", paru chez Gallimard. Son livre revient sur l'attentat de Charlie Hebdo et raconte la lente reconstruction du magazine.

"Le lambeau", livre couronné ce lundi par le prix Femina, commence la veille de l'attentat commis à la rédaction de Charlie Hebdo. L'auteur du récit, Philippe Lançon, chroniqueur culturel à Libé, raconte l'attentat dans une soixantaine de pages parfois insoutenables. "J'ai tourné ma langue dans ma bouche et j'ai senti des morceaux de dents qui flottaient un peu partout", se souvient-il.

Mais le plus difficile est encore à venir. Philippe Lançon nous fait le récit du lent et douloureux travail de reconstruction de son corps détruit. Le livre s'achève le 13 novembre, jour de l'attaque de plusieurs restaurants et de la salle de concerts du Bataclan à Paris. Philippe Lançon est alors à New York. "C'était de nouveau, comme au réveil après l'attentat, un décollement de conscience, et j'ai senti que tout recommençait, ou plus exactement continuait, en moi et autour de moi...". 

Le journaliste et écrivain Philippe Lançon reste en lice pour le Renaudot (décerné mercredi) et le prix Interallié (proclamé le 14 novembre). Pour de nombreux critiques, ce roman est simplement le meilleur livre de l'année. Il ne figure toutefois pas dans la 'short-list' du très convoité prix Goncourt

A noter aussi que la romancière américaine Alice McDermott a reçu le Femina étranger pour "La neuvième heure" (La table ronde) et Élisabeth de Fontenay a été récompensée par le Femina essai pour "Gaspard la nuit" (Stock). Pierre Guyotat, en compétition avec son roman "Idiotie" (Grasset), a reçu un "prix spécial pour l'ensemble de son oeuvre".  

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect