Prix Filigranes 2020 | "Mémoire de soie", d'Adrien Borne

Couverture

À la veille du Prix Filigranes 2020, L’Echo, partenaire de l’événement, vous propose chaque jour la critique de l’un des 7 livres en lice. Le premier roman d’Adrien Borne plonge dans la Drôme d’il y a cent ans avec de belles fulgurances et quelques longueurs.

La Cordot, 1936. Jeune gars du terroir, Émile part à Montélimar faire son service militaire avec, en poche, un document inconnu de lui qui en dit long sur l’histoire de sa famille… Journaliste français à TF1, Adrien Borne publie son premier roman à 38 ans en hommage à la région dont il est issu et à une certaine maison de famille vieille de trois siècles… C’est là qu’enfant, il dévore "Le Grand Meaulnes" et "Le père Goriot", puis découvre l’œuvre de son grand-père disparu, Paul-Jacques Bonzon, qui a publié 38 romans de la série "Les Six Compagnons" dans la Bibliothèque verte de Hachette, entre 1961 et 1980.

Roman

"Mémoire de soie"

 ♥ ♥ ♥

Adrien Borne, JC Lattès,

250 p., 19 euros

C’est muni de ce puissant patrimoine familial qu’Adrien Borne a écrit "Mémoire de soie", dont le titre n’est pas seulement un jeu de mots: s’inscrivant dans l’histoire de la Drôme, le roman donne à voir un de ces métiers oubliés d’autrefois, celui de la soie – de l’élevage des vers jusqu’à la fabrication du plus fin des textiles. À travers la description de cet artisanat, c’est tout un milieu social que l’auteur donne à voir: la vie des petites gens, d’une France profonde prise dans le tourbillon de la Première Guerre mondiale et de l’épidémie de grippe espagnole qui s’ensuivit, et ses conséquences sur deux générations. Un roman historique, inscrit dans une tradition classique encore largement foisonnante, qui entremêle la petite histoire dans la grande en faisant exister une famille aux destins broyés par la machine guerrière.

Un roman historique, inscrit dans une tradition classique encore largement foisonnante, qui entremêle la petite histoire dans la grande.

Un lyrisme âpre et aride

À l’origine du récit, deux frères: Auguste et Baptistin grandissent dans la magnanerie familiale aux côtés d’un père autoritaire et d’une mère peu bavarde. Le cadet apprend tout de cet étrange métier grouillant de l’élevage des vers à soie, puis tombe amoureux d’une orpheline de la région, Suzanne, qui, elle, a été éduquée pour dévider les cocons et apprendre à les tisser… Ils s’aiment dans la lumière du sud, avec peu de mots et quelques belles images (leur rencontre à l’église de Taulignan), jusqu’au départ du fiancé pour le front. C’est là l’élément déclencheur du drame qui va envahir la famille jusqu’à la génération suivante, où le fils, Émile, va peu à peu remonter le fil pour tenter de comprendre ce qu’on a tu en sa présence.

Un secret de famille qui ouvre le roman et sert de ressort dramatique à une intrigue bien ficelée mais assez "attendue" par certains aspects. Il se dégage fort heureusement de l’ensemble un lyrisme particulier, âpre et aride comme les paysages et les conditions de vie des personnages campés par Borne. Une langue qui parvient à toucher au plus près des sentiments, à faire ressentir la vie de village au début du XXe siècle, dans son éloignement, son autarcie. Par moments, le style est un peu inégal: Adrien Borne se fait soudain plus "classique" et perd en acuité. Mais ce premier roman est bien construit, alternant les points de vue et les époques pour entrelacer les lignes narratives d’une fresque familiale bien menée. On pense aux "Âmes grises" de Claudel ou à "La chambre des officiers" de Dugain.

Le Prix Filigranes dans L'Echo

  1. Jeudi 10/9: "Sexy Summer", de Mathilde Alet
  2. Vendredi 11/9: "Mémoire de soie", d'Adrien Borne
  3. Samedi 12/9: "La Demoiselle à cœur ouvert", de Lise Charles
  4. Mardi 15/9: "À vendre ou à louer", de Valentine de le Court
  5. Mercredi 16/9: "Le monde n’existe pas", de Fabrice Humbert
  6. Jeudi 17/9: "La race des orphelins", d’Oscar Lalo
  7. Vendredi 18/9: "Le Métier de mourir", de Jean-René Van der Plaetsen
  8. Samedi 19/9: Interview du Prix Filigranes 2020

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés