interview

Safia Kessas: "Les femmes ont permis à la société de tenir durant cette période"

Dans son livre, Safia Kessas évoque Metoo, le mouvement Black Live Matters, l’affaire Matzneff, les féminicides, etc. ©AFP

Dans 'Balance ta grenade, Un regard féministe qui dégoupille la société", Safia Kessas alterne billets au ton malicieux et chroniques denses, notamment sur les convergences entre les luttes féministes, écologistes et économiques.

Pendant deux ans, la journaliste et réalisatrice Safia Kessas a balancé ses "grenades" sur les ondes de la Première, des chroniques proposant un point de vue féministe sur l’actualité.  Son objectif était clair: donner la parole aux femmes, mais aussi à ceux qu’on n'entend pas suffisamment: "La diversité inclusive permet de remédier au déficit démocratique et de normaliser la différence"nous explique-t-elle. Ce livre est une compilation de ses différentes interventions. Il aborde donc des thématiques liées à la question de la diversité et du genre. Safia Kessas y évoque ainsi Metoo, le mouvement Black Live Matters, l’affaire Matzneff, les féminicides, le "mansplaining" ou encore le clitoris.

Travail des femmes largement invisible

Chaque chronique est suivie d’un encadré indiquant comment prolonger la réflexion avec une série de références. Si, par moment, le ton est assez léger et malicieux, la plume de Safia Kessas sait aussi être plus incisive à d’autres occasions.

"Il y a évidemment des enjeux économiques qui sous-tendent la question du féminisme."
Safia Kessas
Journaliste et réalisatrice

Certains billets se veulent aussi plus denses, notamment lorsqu’elle explique les convergences entre les luttes féministes, écologistes et économiques.  "Il y a évidemment des enjeux économiques qui sous-tendent la question du féminisme, nous dit-elle. Il subsiste des inégalités criantes, qui sont accentuées par la pandémie, alors que les femmes ont littéralement permis à la société de tenir durant cette période. Le travail des femmes est encore trop peu reconnu, largement invisible."

Ce sont les pages concernant l’impact de la pandémie sur les femmes qui sont les plus fortes: "Avec la pandémie, les femmes vont être de plus en plus précarisées. Les politiques doivent rééquilibrer cette situation en prenant mieux en compte le genre", nous dit-elle.

D’autres profils de femmes politiques

En matière de politique, elle estime que certaines femmes développent une approche différente. "Bien sûr, Margaret Thatcher ou Maggie De Block n’ont pas fait de la politique différemment. Mais actuellement, aux États-Unis et en Australie, on voit apparaître d’autres profils de femmes politiques, avec beaucoup plus d’empathie. Ce sont des femmes qui savent trouver les mots, qui portent un message d’espoir et d’inclusion dans lequel chacun peut se retrouver." La langue et les mots incarnent évidemment un enjeu très sensible actuellement: "Le langage formate la pensée et peut être excluant. Il faut essayer de comprendre ce qu’on a perdu et pourquoi."

"Il faut équilibrer le temps de parole entre les hommes et les femmes, notamment dans les entreprises."

Son féminisme, elle n’en fait pas une religion pour autant: "Il ne faut pas s’enfermer dans le mot de ‘féminisme’. Je n’ai pas de religion par rapport au féminisme. Chaque femme doit pouvoir se définir comme elle l’entend." S’il reste sans aucun doute beaucoup de "grenades" à dégoupiller, la situation est cependant en train de changer: "Il y a quelques années, on recevait la parole sans véritablement l’écouter. Aujourd’hui, il me semble que la parole est écoutée de façon plus respectueuse. Mais il reste beaucoup de choses à faire. Il faut, par exemple, équilibrer le temps de parole entre les hommes et les femmes, notamment dans les entreprises et les médias. Si certains parlent moins, on écoutera mieux ceux qui devraient parler plus."

Safia Kessas, "Balance ta grenade, Un regard féministe qui dégoupille la société", sortie le 4 mars 2021, La Renaissance du livre, 18 euros, 160 pages.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés