Toni Morrison, la première femme noire prix Nobel de littérature, est décédée

Toni Morrison ©Reuters

Toni Morrison, monstre de la littérature américaine, est morte à l’âge de 88 ans. Dans son œuvre célébrée par la critique et le public, elle a offert une exploration sans pareil de la vie des Noirs aux Etats-Unis, en particulier celle des femmes.

Une des plus grandes dames de la littérature américaine a tiré sa révérence. Toni Morrison est décédée lundi soir à New York après une pneumonie, a annoncé son éditeur ce mardi. Première femme noire à être honorée par un prix Nobel de Littérature, elle est l’une des auteurs américains les plus décorés de l’histoire.

Cette mère et grand-mère a marqué des générations d’écrivains en explorant le thème de l’identité américaine.

Cette mère et grand-mère a marqué des générations d’écrivains en explorant le thème de l’identité américaine. Elle a placé les Afro-Américains, et surtout Afro-Américaines, au centre de son œuvre dans une époque où ils étaient relégués aux marges de la littérature et de la société.

À la fois adulée par la critique et par le public, Toni Morrison a écrit 11 romans. "Beloved", pour lequel elle a reçu le prix Pulitzer en 1988, est le plus connu. Il raconte l’impact psychologique déchirant de l’esclavage chez une femme qui préfère tuer son bébé plutôt que de lui faire vivre une vie dans les fers. Avec "Jazz" (1992) et "Paradise" (1997), les trois livres forment une trilogie qui explore avec lyrisme la question raciale, le genre et la violence.

Force visionnaire

Le jury du prix Nobel avait loué en 1993 un auteur "qui, dans des romans caractérisés par une force visionnaire et un apport poétique, donne vie à un aspect essentiel de la réalité américaine". Pour elle, la littérature dépassait l’engagement politique. Un livre, "ce n’est pas ‘ce que je crois’, car sinon, cela ne serait pas un livre mais simplement un tract. Un livre, c’est: ‘cela pourrait être ce que je crois, mais supposons que j’aie tort… qu’est-ce que cela pourrait être?’"

©REUTERS

Toni Morrison, aussi auteur de livres pour enfants et de pièces de théâtre, a attendu d’avoir presque 40 ans pour commencer à écrire. Née dans l’Ohio en 1931, elle a grandi dans une famille modeste qui avait fui vers le Nord pour échapper au racisme du Sud. Après des études universitaires à Howard et Cornell, elle a brisé les barrières en tant que première Afro-Américaine éditrice chez Random House.

Elle a publié une nouvelle génération d’auteurs noirs tels qu’Angela Davis. Plus tard, elle a enseigné la littérature à Princetown de 1989 à 2006.

La diva de la télévision américaine Oprah Winfrey, qui avait joué dans l’adaptation à l’écran de "Beloved", compte parmi ses plus grandes admiratrices, tout comme Barack Obama. L’ex-Président américain lui a décerné la Presidential Medal of Freedom (médaille présidentielle de la liberté) en 2012.

"Nous mourons, avait-elle déclaré en recevant son prix Nobel. Cela pourrait être le sens de la vie. Mais nous avons le langage. Cela pourrait être la mesure de nos vies."

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect