Publicité
Publicité

L’empire de l’abstrait illumine la Patinoire royale

L’abstraction belge des années 1975 à 2000 s’est créé un langage propre, dégagée des contraintes de ses aînés de l’après-guerre. La Patinoire royale nous convie dans ce petit empire de lumières.