photo

Le "Google Maps du 17e siècle" vendu 600.000 euros

©rv

Edité en 1662, l'ouvrage se distingue par l'extrême précision des descriptions de tous les pays du monde qu'il contient. Il vient d'être vendu pour plus du double de son estimation par la maison de ventes bruxelloise Arenberg Auctions.

La première édition de l'Atlas Maior du cartographe néerlandais Blaeu, particulièrement bien conservée, a été adjugée samedi pour la somme record de 600.000 euros au sein de la maison de ventes bruxelloise Arenberg Auctions, annonce cette dernière dimanche dans un communiqué.

592
cartes
L'Atlas Maior contient 592 cartes - toutes colorées à la main - et environ 3.000 pages de textes, des descriptions des continents, de régions et de pays.

La valeur de l'ouvrage, comportant onze volumes et souvent considéré comme le "Google Maps" du 17e siècle", était estimée entre 250.000 et 350.000 euros mais a finalement été emportée pour 600.000 euros. Edité en 1662, l'ouvrage se distingue par l'extrême précision des descriptions de tous les pays du monde qu'il contient. L'Atlas Maior contient 592 cartes -toutes colorées à la main- et compte environ 3.000 pages de textes, des descriptions des continents, de régions et de pays.

Outre cet atlas, une collection de 86 dessins originaux de Richard Van Orley (1663-1732), descendant d'une célèbre lignée d'artistes bruxellois, et l'un des plus importants peintre et dessinateur de Belgique au 17e siècle, estimée entre 45.000 euros et 60.000 euros, a finalement été adjugée à une institution publique belge pour la somme de 108.750 euros.

Enfin, un livre d'heures du 15e siècle avec 55 miniatures et bordures originales - initialement estimé entre 40.000 et 50.000 euros - est partie pour 137.500 euros.

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content