chronique

35e édition du Jazz Middelheim festival

La présence d'un Ludovico Einaudi ou d'une Patti Smith prouve que le festival s'ouvre de plus en plus à d'autres genres.

Finalement, les ingrédients qui font le succès d’un "bon" festival ne sont pas si nombreux que cela. En haut de la liste, on retrouve évidemment la programmation et ses têtes d’affiches, qui doivent être les plus alléchantes possibles. Mais une "bonne programmation" ne suffit pas. Pour faire d’un festival de musique un rendez-vous culturel incontournable, il faut également une vraie philosophie couplée à une organisation minutieuse. Pour cette 35e édition, synonyme d’anniversaire, les organisateurs du Jazz Middelheim festival semblent être sur la bonne voie pour faire de cet événement un des meilleurs rendez-vous de l’été 2016.

Exposition anniversaire

La présence d’un Ludovico Einaudi ou d’une Patti Smith prouve que le festival s’ouvre de plus en plus à d’autres genres.

La belle surprise de cette édition anniversaire est une exposition au cœur d’Anvers. Les initiateurs du festival se sont plongés "la tête la première" dans 35 ans d’archives pour proposer une étonnante exposition rétrospective, qui mêlera des illustrations d’époque (photographies ou affiches) à des objets plus insolites comme des billets d’entrée ou des vieux bracelets, en passant par des enregistrements sonores et vidéos. C’est tout un condensé d’histoire qui se trouve réuni dans cette rétrospective. Cette exposition se tiendra dans plusieurs lieux d’Anvers, comme le Muhka, qui accueillera une exposition de photos d’artistes ou le musée Vleeshuis qui exposera des objets d’époque comme des posters, des instruments ou des capsules vidéo. Enfin, le MAS offrira au Jazz Middelheim six salles d’exposition, chacune dévolue à une thématique précise. Le parrain du festival lui-même, Toots Thielemans, y sera mis à l’honneur dans une de ces salles.

©Photo News

La programmation reste à la hauteur des 34 précédentes… Parmi les invités de marque, le contrebassiste israélo-américain Avishai Cohen se produira à trois reprises sur la scène principale. À ses côtés, on retrouvera des artistes prestigieux comme Marcin Wasilewski, Billy Hart ou encore Melanie De Biasio qui défendra son dernier album, "Blackened Cities". Mais la présence d’un Ludovico Einaudi ou d’une Patti Smith le prouve, ce festival s’ouvre de plus en plus à d’autres genres, quitte à s’éloigner parfois (trop?) de son genre de prédilection pour privilégier des styles plus accessibles.

Jazz Middelheim festival, du 12 au 15 août 2016 au parc Den Brandt à Anvers, www.jazzmiddelheim.be.

Lire également

Messages sponsorisés