Le patron des "Francos" fustige le cachet des artistes

©BELGA

L'absence de cadre légal pour la sécurité et l'augmentation des cachets des artistes menacent de nombreux festivals, selon Jean Steffens, co-organisateur des Francofolies à Spa.

Environ 140.000 festivaliers se sont déplacés du 20 au 23 juillet au centre de Spa afin d'assister aux quelque 90 concerts programmés à l'occasion de la 24e édition des Francofolies, ont annoncé dimanche les organisateurs du festival musical.

"Les organisateurs sont devenus les grands pigeons des artistes et de leurs managers"
Jean Steffens
co-organisateuir des Francofolies de Spa

Ceux-ci se disent très satisfaits de l'esprit convivial et familial qui perdure malgré les contraintes de plus en plus importantes imposées aux organisateurs en matière de sécurité. "Il nous faudra à l'avenir un cadre légal bien défini sinon cela deviendra ingérable", estime ainsi Jean Steffens, co-organisateur des Francofolies.

Le festival spadois a dû faire face à une augmentation de 30 à 40% en termes de dépenses liées à la sécurité en 2016, soit entre 80.000 et 90.000 euros. Des chiffres qui devraient être sensiblement les mêmes à l'occasion de cette 24e édition.

Jean Steffens a également fustigé dimanche les cachets de plus en plus conséquents réclamés par les artistes et leurs managers "au détriment du public, souvent composé de fans, qui doit alors débourser plus pour voir son artiste préféré en concert. C'est anormal. Il faut arrêter cette explosion des prix".

Lady Valentine sur la scène jeudi passé. ©BELGA

Steffens estime, au regard de ces deux paramètres, qu'il est de plus en plus difficile de réaliser la programmation de festivals en Wallonie, à Bruxelles et même en Flandre, et, qu'à terme, certains devront disparaître.

Les organisateurs des Francofolies considèrent cependant que cette 24e édition est un bon cru en termes de fréquentation avec quelque 22.000 personnes présentes devant la scène Pierre Rapsat pour les concerts de Sardou, Renaud et Loïc Nottet, et plus de 20.000 festivaliers au quotidien au sein du Village Francofou.

"Il était pris d'assaut tous les jours très tôt dans l'après-midi, plus tôt que les autres années", a ainsi constaté Charles Gardier, également co-organisateur de l'événement. L'éclectisme proposé par l'affiche a permis au public de passer d'excellents moments.

Parmi les concerts phares de cette édition, les prestations de Michel Sardou, Cali, Big Flo & Oli, Gérald De Palmas, Tim Dup ou encore Loïc Nottet "qui a proposé un des trois plus beaux spectacles, inventif et créatif, sur la place de l'hôtel de Ville malgré la pluie", a relevé Charles Gardier. Les organisateurs souhaitent cependant se réinventer afin de surprendre les festivaliers à l'occasion du 25e anniversaire, qui sera fêté dignement. A l'occasion de cette dernière journée de festival, le public pourra applaudir Navii (16h), Brasero (18h30), en hommage à Rapsat, Cocoon (20h), Patricia Kaas 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content