Le Quatuor Ébène invite Stacey Kent à Bozar

©doc

Cela fait maintenant plus d’un an qu’est née cette collaboration, surprenante mais attendue, entre la chanteuse américaine et le quatuor classique français. Une collaboration qui prend forme autour d’un album aux accents brésiliens, "Brazil", paru en mai 2015. Un nouveau titre donc, qui permet à Stacey Kent de renouer avec un genre qu’elle affectionne de plus en plus: la bossa nova, portée ici par les instruments d’un quatuor atypique et novateur.

Aujourd’hui salué par beaucoup de critiques comme un renouveau musical, le Quatuor Ébène est né presque par hasard, à Paris, en 1999, dans les couloirs du Conservatoire. Résolument classique à l’origine, avec une préférence pour la musique de chambre, le groupe, aujourd’hui composé de Pierre Colombet, Gabriel Le Magadure, Adrien Boisseau et Raphaël Merlin, se démarque par des prestations résolument diversifiées, détachées des dogmes de toute école. Lauréat en 2004 au Concours de musique international de l’ARD, Quatuor Ébène s’impose avec un répertoire classique mais moderne et se produit régulièrement en Europe et aux états-Unis.

Ce mélange des genres et des tons se retrouve également dans le dernier album, "Brazil", qui revisite avec Bernard Lavilliers et Stacey Kent les grands standards du genre. Riche de treize titres, cet opus propose un véritable voyage multiculturel, grâce à quelques excellents titres comme "Libertango" de Piazzola ou "Fragile" de Sting. Et la voix claire et intense de Stacey Kent embellit davantage encore ces morceaux d’anthologie. Du reste, ce concert à Bozar sera aussi l’occasion d’apercevoir, une fois encore, le jeu instrumental de Jim Tomlinson, l’éternel complice de la chanteuse américaine.

Quatuor Ébène Stacey Kent à Bozar à Bruxelles, mardi 22 septembre à 20h, une rencontre avec le quatuor aura lieu après le concert, 02 507 82 00, ww.bozar.be.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content