Publicité

Balkan Trafik!, 15 ans, 100% digital

Naked, en concert dans le cadre du festival Balkan Trafik! ©Balkan Trafik

L'édition 2021 de Balkan Trafik! sera entièrement digitale. Avec une belle affiche, une offre abondante et une vie numérique qui durera au-delà du 25 avril.

"Balkan Trafik! a suivi, sur ses quinze ans d’existence, l’évolution socioculturelle des Balkans, surtout ceux du sud-est. Au début, on était plus axé sur une certaine tradition et un côté "ethno". Et au fil des années, on s’est retrouvé avec de l’électro, du rap, du jazz et du rock. La créativité est dingue dans ces pays. On garde l’ambiance exotique du festival parce que cela plaît", s’enthousiasme Nicolas Wieërs, créateur et programmateur de Balkan Trafik!.

"Au début, on était plus axé sur une certaine tradition. Au fil des années, on s’est retrouvé avec de l’électro, du rap, du jazz et du rock."
Nicolas Wieërs
programmateur de Balkan Trafik!

Même en temps de Covid, le festival a accueilli des artistes en résidence et initié des projets exclusifs jazz et rock. Des musiciens belges et internationaux, vivant chez nous ou à l’étranger, ont pu ainsi rejoindre les stars Nele Karajlic, Amparo Sanchez ou Ibrahim Maalouf. Ces projets ont chacun deux directeurs artistiques. "On propose quelque chose de différent que du livestreaming pur car, tout le monde en a marre du livestreaming", nous dit Wieërs. Outre les projets spéciaux, une série de documentaires, des débats, une application qui vivra toute l’année. Et pour la quatrième année consécutive, une fresque murale par la Croate ojoMAGico au quai de la Houille à Bruxelles. Parmi les nouveaux groupes à suivre, pointons les rappeurs de Stereo Banana et les néo-jazzmen de Naked, tous de Serbie.

Balkan Trafik!, du 21 au 25 avril. Plus d’infos sur balkantrafik.com.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés