Publicité
Publicité

Bataille de guitares

Jeff Beck et Eric Clapton en concert au Madison Square Garden à New York, le 18 février 2010. ©BELGAIMAGE

Deux guitaristes, deux façons de jouer, deux presque collègues, deux héros de la six cordes qui ont d’abord œuvré à des époques successives dans le même groupe.

Éric Clapton d’abord: "Slowhand", "Dieu", aujourd’hui la septantaine, premier guitariste des Yardbirds, qu’il quittera remplacé par Jeff Beck, son aîné d’un an.

S’il a naturellement vieilli, ses mains restent d’or comme le montre et le fait entendre ce DVD intitulé "Planes, Trains and Eric", captations de la tournée 2014 qui emmena Clapton et son groupe au Moyen et Extrême-Orient. Tous les standards y sont d'"I shot the Sheriff" à "Tears in Heaven" en passant par "Layla" et "Key to the Highway". Le tout entrecoupé d’interviews des membres très soudés de son band et du maître himself.

©doc

À la différence de Clapton, Jeff Beck qui prit sa place au sein des Yardbirds (sur conseil de son pote Jimmy Page qui lui succédera à son tour), ne chante pas. Son approche très guitar hero, le voit dès lors multiplier les passages pyrotechniques dans ce "Live in Tokyo". Un lieu béni pour les virtuoses de la gratte depuis un certain "Made in Japan" de Deep Purple il y a quarante ans. Sa palette est néanmoins variée qui passe sans encombre du "Little Wing" de Jimi Hendrix à "The Pump" plus funky de l’album "There and Back" (on aurait aimé voir et entendre "Star Cycle" également), voire une tendance hard rock sur les riffs flamboyants de "Loaded" en ouverture.

©doc

Pas de pauses parlées ici, seulement un concert sobrement filmé du début à la fin d’un guitariste plus chromé. Un DVD qui, dans les bonus, laisse enfin Beck et son groupe s’exprimer: et Jeff d’enfin donner de la voix…

Eric Clapton, "Planes, Trains and Eric", Pias/Eagle Vision, 18,99 euros. Jeff Beck, "Live in Tokyo", Pias/Eagle Vision, 15,99 euros.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés