Beyoncé assoit son règne aux Grammy Awards

À 39 ans seulement, "Queen B" est désormais à égalité avec le célèbre producteur Quincy Jones. ©Getty Images via AFP

La 63e édition des Grammy Awards a mis les femmes à l’honneur, dont l'incontournable Beyoncé. "Queen B" compte désormais 28 trophées à son actif.

Beyoncé aurait-elle anticipé une victoire triomphante en chantant "Run the world (Girls)"? Avec 28 Grammys, Queen B vient de battre un nouveau record et s’impose désormais comme l’artiste féminine qui a amassé le plus de récompenses au cours de sa carrière.

À 39 ans seulement, "Queen Bey" se place désormais à égalité avec le producteur Quincy Jones. Elle n’est plus très loin non plus du chef d'orchestre d'origine hongroise, Georg Solti, qui compte 31 récompenses à son actif.

Parmi les prix décernés, ce dimanche, à la star, le trophée de la meilleure vidéo musicale, partagé avec sa fille aînée Blue Ivy qui figure à ses côtés dans le clip de Brown Skin Girl, et celui de la meilleure performance R’n’B pour son titre "Black Parade". Le morceau, révélé le 19 juin, jour commémorant la fin de l’esclavage aux États-Unis, était la chanson qui comptait le plus de nominations (quatre, toutes catégories confondues).

Ce dimanche, Beyonce a battu un nouveau record.

Les femmes à l'honneur

Taylor Swift, elle aussi, a battu un record, en devenant la première artiste féminine à décrocher pour la troisième fois le trophée de l'album de l'année, à égalité avec des géants comme Stevie Wonder, Frank Sinatra et Paul Simon.

Taylor Swift a décroché pour la troisième fois le trophée de l'album de l'année. ©Photo News

De son côté, l'artiste H.E.R a été primée pour son titre "I Can't Breathe", inspiré des manifestations antiracistes qui ont secoué les États-Unis l'été dernier.

Meghan Thee Stallion a reçu le prestigieux Grammy de la révélation de l'année, faisant d’elle la première artiste de rap à triompher dans cette catégorie depuis Lauryn Hill, en 1999.

Billie Eilish a reçu le Grammy de l'enregistrement de l'année, et ce, pour la deuxième année consécutive, grâce à son titre "Everything I wanted". Pourtant donnée favorite par de nombreux critiques, Dua Lipa a dû se contenter du Grammy du meilleur album pop vocal pour "Future Nostalgia".

Britanny Howard, jusqu'alors connue pour son groupe Alabama Shakes, a remporté le Grammy de la meilleure chanson rock. Fiona Apple a décroché deux prix pour son album "Fetch The Bolt Cutters".  

The Strokes enfin primés

The Strokes s'est imposé dans la catégorie "meilleur album rock" avec "The New Abnormal". Il s'agit du premier Grammy pour le groupe américain qui a pourtant déjà une longue carrière derrière lui.

Vieux briscard du rap, Nas a aussi remporté une première victoire ce dimanche après 14 nominations. Son "King's Disease" a été sacré meilleur album rap. Le Nigérian Burna Boy s'est imposé dans la catégorie de l'album de "musique du monde".

Kanye West a remporté son 22e Grammy Award, pour son disque évangélique "Jesus Is King", élu "meilleur album de musique chrétienne contemporaine".

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés