Billie, Aretha, Amy et... Celeste

La chanteuse Celeste pose pour la nouvelle campagne de Gucci nommée "Winter in the Park", le 25 janvier 2021. ©Photo News

Queen de la néo-soul british, la chanteuse Celeste propose "Not Your Muse", un premier album où l’on découvre aussi son intérêt pour le jazz et la pop.

On l’a comparée à Billie Holiday, Aretha Franklin et aussi à Amy Winehouse. Celeste possède une voix légèrement rauque et ne marche pas tout à fait sur les traces des précitées même si elle a retenu leurs leçons. La Londonienne de vingt-six ans, née en Californie, passe pour la queen de la néo-soul british.

Auteure-compositrice et interprète, Celeste propose un premier album où l’on découvre aussi son intérêt pour le jazz et la pop. Elle nous scotche par sa manière de dire ce qu’est (encore) un baiser dans «A Kiss» ou de créer un titre comme «A Little Love» qui a l’air de sortir tout droit d’une comédie musicale des années 50. Ce qui est sûr, c’est que cette jeune artiste ne vise pas le succès éphémère.

Gucci

Son talent a tapé dans l’œil d’Alessandro Michele, le directeur artistique de Gucci, qui l’a choisie comme égérie de ses dernières collections ainsi que du réalisateur Aaron Sorkin qui lui a proposé de composer la chanson générique de «The Trial of the Chicago 7». Une chanson nominée aux Golden Globes et vraisemblablement aux Oscars. Lorsqu’on lui demande quelles sont ses icônes, Celeste n’hésite pas à citer Edith Piaf et Josephine Baker. Rien que des classiques.

CD pop

«Not Your Muse»
Celeste

Note de L'Echo: 4/5

Celeste - Love Is Back (Official Video)

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés