Blanche, sous l'empire des émotions

Blanche, plutôt discrète sur les réseaux sociaux où elle ne poste que des photos professionnelles ou des images de fleurs.

Plutôt discrète sur les réseaux sociaux, la chanteuse belge est focalisée sur la sortie de son premier album, "Empire", qui bénéficiera d’une sortie internationale.

Pop

♥ ♥ ♥ ♥

«Empire»

>PIAS

Comme il fait beau, on a choisi de faire cet entretien sur la terrasse. Elle sur la sienne, moi, sur la mienne. Par (beau) temps de confinement, on s’appelle. Blanche, dont le vrai prénom est Ellie, vit aujourd’hui le moment qu’elle prépare depuis trois ans. En 2017, la Bruxelloise s’était classée quatrième à l’Eurovision de la Chanson avec la chanson "City Lights". Un exploit qui lui avait automatiquement apporté une visibilité en Flandre – rare pour une Francophone – et une notoriété ailleurs qu’en Belgique. Depuis, on se demandait quand sortirait son premier opus. Et le fait qu’il sorte en période de Covid-19 ne décourage pas la jeune femme.

"Un mois après l’Eurovision, j’ai eu mes premières sessions d’écriture de musique avec plusieurs auteurs-compositeurs. Certaines de ces chansons écrites à ce moment-là figurent d’ailleurs sur l’album. J’ai découvert que j’arrivais facilement à créer un morceau. Puis, la firme de disques m’a envoyée à Londres afin que je rencontre des pointures du métier dont Rich Cooper qui a, entre autres, travaillé avec Mystery Jets et Tom Odell. Puis, j’ai rencontré François Gustin, de Girls In Hawaii, qui m’a aidé à préparer les premiers concerts."

Une équipe de pros

L’Anglais Rich Cooper et le Belge François Gustin ont participé au processus de création d’"Empire". Des pros impliqués et à l’écoute de Blanche. Un résultat qui a séduit et motivé sa firme de disques. "J’ai beaucoup de chance car, cet album est devenu une priorité pour mon label qui le pousse dans d’autres pays comme l’Angleterre, l’Allemagne, la France, les pays nordiques et la Pologne." Une chance dont bénéficient fort peu d’artistes belges.

Blanche - Empire (Official Video)

Blanche a choisi de proposer un album qui ne soit pas une playlist. "Les playlists, c’est vraiment le truc du moment. Tous les artistes en font pour accroître leur audience. Parce que beaucoup d’auditeurs n’écoutent plus d’albums en entier mais piochent par-ci, par-là les morceaux de leur choix. C’est comme un shopping. Mais, je sais qu’il y a encore des gens qui considèrent les albums comme un tout. Et c’est comme cela que j’ai voulu faire ‘Empire’. Comme un ensemble cohérent et complet."

La thématique principale de cet album est, selon Blanche, "ce que la vie nous donne". Tablant sur ses propres expériences mais aussi celles de proches, l’artiste donne un large aperçu des émotions humaines. "Je suis dans une analyse constante. J’aime comprendre les comportements humains. Certaines personnalités me fascinent et m’inspirent."

Ce que la vie nous donne

Musicalement, Blanche est influencée par "Melodrama" de Lorde, "Dawn" de RY X et tous les disques de Alt-J. Une base pop et électro sur laquelle des instruments classiques prennent leur place.

«J’ai découvert que j’arrivais facilement à créer un morceau. Puis, la firme de disques m’a envoyée à Londres afin que je rencontre des pointures du métier dont Rich Cooper qui a, entre autres, travaillé avec Mystery Jets et Tom Odell.»
Blanche
Chanteuse

Entourée aussi par une équipe de pro pour l’aspect visuel, Blanche a pu compter sur les talents de la photographe Marie Wynants et du directeur artistique Ludovic Beune. Ce dernier avait contribué à la scénographie d’Alice On The Roof et de Bazart. Son premier clip a été réalisé par Alexander De Bruycker et s’inspire des peintures surréalistes de Gertrude Abercrombie.

Blanche envisage son avenir dans la musique et espère gagner plus de confiance en elle. Bien sûr, elle compte donner des concerts dans un avenir relativement proche. On parle même du 11 septembre pour un premier concert à l’AB. "Je souhaite aussi trouver le temps de développer d’autres choses et d’apprendre. Je suis, par exemple, très intéressée par le design d’intérieur. Cela m’est venu en tête durant cette période de confinement."

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés