Carla Bruni livre un album très latin, tout en simplicité et en élégance

©Photo News

On retrouve sur "Carla" la plume sensible, spirituelle et belle qui nous avait séduit dès "Quelqu’un m’a dit", en 2002. Carla Bruni, bien que d’origine italienne, n’avait jamais écrit dans sa langue maternelle...

C’est dans sa propriété de Cap Nègre, dans le sud de la France, que Carla a passé les mois de confinement. Durant ce temps, elle a écrit les morceaux figurant sur ce nouvel album. On y retrouve la plume sensible, spirituelle et belle qui nous avait séduit dès «Quelqu’un m’a dit», en 2002.

Pop

«Carla»
Carla Bruni

Note de L'Echo: 3/5

Albin de La Simone, le directeur artistique de cet album, a tenu à enregistrer en live en réunissant en studio tous les musiciens sur une période de six jours seulement. Parmi les co-compositeurs, on doit saluer le travail de Michel Amsellem qui a conçu une valse moderne pour cette magnifique chanson qu’est «Le Grand Amour» et Calogero pour «Les Séparés».

Carla Bruni, bien que d’origine italienne, n’avait jamais écrit dans sa langue maternelle. Avec «Voglio l’amore» (à écouter ci-dessous), c’est désormais chose faite. Sa sœur, l’actrice Valeria Bruni Tedeschi l’a rejointe sur ce morceau de slam groovy qui s’achève comme dans une fin de jam session.

Exception à cet opus très latin – qui comprend aussi une reprise dispensable de «Porque te vas» –, la première chanson écrite en anglais par Carla intitulée «Your Lady». Très soul et juste accompagnée d’une guitare sèche et d’un piano, elle est confondante de simplicité et d’élégance.

Voglio l’amore

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés