Cet été, prenez la Route du Rock!

©Easy Ride

Un flair hors du commun et une indépendance à toute épreuve font de ce festival au nez creux un incontournable en Europe.

Niché dans la jolie station balnéaire bretonne de Saint-Malo, la Route du Rock est un festival qui détonne dans le paysage festivalier de France. Autoproclamé "plus grand des petits festivals", c’est avec un flair hors du commun et une farouche indépendance que l’événement est parvenu à se hisser parmi les festivals les plus populaires d’Europe. Ici pourtant, pas de décors gigantesques ni mastodontes de la pop pour vendre des billets en masse. L’attractivité de la Route du Rock réside ailleurs.

Indie or Die

En 29 ans d’existence, l’association Rock Tympan, organisatrice du festival a développé un savoir-faire et une expérience sans pareil dans la programmation d’artistes. Implanté dans la niche des musiques indépendantes actuelles, le festival a vu défiler entre ses murs des artistes légendaires (The Cure, Nick Cave…), de belles têtes d’affiche (Interpol, Portishead) mais il a surtout gagné ses galons de découvreur de talents en programmant des artistes tels que Alt-J, Mac Demarco ou encore Flavien Berger, alors que leur notoriété n’était encore que balbutiante.

Une vraie performance pour un festival totalement indépendant qui dispose de moyens restreints (2,2 millions d’euros de budget total en 2018, contre 13 millions pour le festival de Dour, à titre d’exemple).

Corsaire

Outre les artistes, le cadre du festival vaut le détour à lui seul. Les deux scènes situées dans le fort de Saint-Père, les concerts sur la plage de Bon Secours, et la soirée d’inauguration dans la salle de la nouvelle vague offrent au festival une dimension humaine (environ 25.000 spectateurs). Rajoutez à cela les beautés de la cité corsaire, le cidre et les fameuses galettes-saucisses bretonnes, et vous obtenez un coup de cœur. D’autant plus que le prix du festival est resté depuis de nombreuses années très abordable (une centaine d’euros pour les trois jours). Si l’aventure vous tente, pensez tout de même à apporter une paire de bottes et un ciré (jaune, de préférence), car la météo bretonne a le don de se montrer malicieuse.

Nez creux

L’édition 2019 du festival ne dérogera pas à la règle et fera la part belle au rock, au folk et à la musique électronique. Parmi les immanquables, on pourra retrouver Tame Impala (tête d’affiche du gigantesque Primavera Festival de Barcelone cette année), Metronomy, Hot Chip ou encore les légendaires Stereolab. Côté rock, Idles, Fontaines D.C. et Black Midi, les futures vedettes du genre, viendront faire résonner les murs du fort.

Enfin, on pourra s’ambiancer sur les pistes planantes de Jon Hopkins ou sur les beats ravageurs de Lena Willikens et de Silent Servant. Une programmation à l’image du festival: indé, festive et avant-gardiste. L’antidote parfait contre le blues de la rentrée en somme.

Du 14 au 17 août, à Saint-Malo (France). www.laroutedurock.com

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect