Charlotte Cardin: "Chanter me procure le plus grand bonheur "

Charlotte Cardin en visite à Paris. ©Photo News

Sur "Phoenix", le nouvel album de Charlotte Cardin, les sonorités trip-hop et reggaeton voisinent avec du gospel et du r’n’b. Interview.

Avant d’être auteure-compositrice-interprète, Charlotte Cardin a fait l’expérience du mannequinat qu’elle abordait comme un job d’étudiante… Il lui a néanmoins appris quelques trucs essentiels pour sa carrière artistique et le succès venant, la jeune Canadienne a été choisie par Chanel comme égérie. Elle sort «Phoenix», son premier album.

Vous avez eu un long parcours avant de sortir ce premier album. En quelques mots, pouvez-vous le résumer?

J’ai eu la chance de sortir un premier E.P. qui a très bien fonctionné et ma fanbase montréalaise y a très vite adhéré. Grâce à cela, j’ai pu tourner aussi bien aux Etats-Unis qu’en Europe. Le deuxième E.P. m’a entraînée dans davantage de concerts encore. Ma carrière a évolué très organiquement. J’avais sous-estimé le temps que prendrait l’écriture d’un album. Je l’ai abordée très rigoureusement.

"Je ne me suis jamais cantonnée dans un seul style musical. Et c’est ce que l’on ressent dans cet album qui est très pop mais traversé par plusieurs courants musicaux."
Charlotte Cardin
Chanteuse

Vous avez choisi de l’intituler "Phoenix" parce que vous vous êtes sentie renaître?

Au-delà de la renaissance, j’ai senti que je m’engageais vers un apprentissage. Cet album est le fruit de multiples évolutions personnelles. À chaque fois que l’on grandit, il y a des parties de nous que l’on doit mettre de côté.

D’où puisez-vous votre voix bluesy et rocailleuse? Et comment la travaillez-vous?

Dès mes huit ans, j’ai suivi des cours de chant. Et je continue. Chanter est ce qui me procure le plus grand bonheur. Et je porte le plus grand soin à ma voix parce que c’est mon instrument principal.

Vos influences musicales sont très éclectiques allant de Nina Simone à Gainsbourg et de Frank Ocean à Drake.

Effectivement, je ne me suis jamais cantonnée dans un seul style musical. Et c’est ce que l’on ressent dans cet album qui est très pop mais traversé par plusieurs courants musicaux. Aujourd’hui, il y a énormément d’artistes qui m’impressionnent. Je pense notamment à Billie Eilish dont j’admire la constance vocale et à Stormzy.

"J’ai l’impression de me poser plus de questions lorsque j’écris un texte en français. Je me sens plus vulnérable."
Charlotte Cardin
Chanteuse

Comment mettez-vous toutes ces influences à votre sauce?

L’important est de mettre la voix et les paroles en avant. On a choisi la simplicité et la cohérence malgré la diversité des influences.

Alors que vous êtes Québécoise, vous chantez principalement en anglais. Pourquoi?

Cela n’a jamais été un choix conscient. J’ai grandi dans un univers bilingue. Ma famille est francophone mais, par exemple, ma grand-mère vient de l’Alberta et elle est anglophone. Mais j’ai l’impression de me poser plus de questions lorsque j’écris un texte en français. Je me sens plus vulnérable. Lorsque j’écris une chanson en anglais, cela me permet d’avoir une petite distance avec moi-même.

Nouvel album

«Phoenix»
Charlotte Cardin

Note de L’Echo: 3/5

Charlotte Cardin - Phoenix [Official Audio]

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés