Publicité
Publicité

Crowded House fait de la pop comme on tricote de beaux pulls en shetland

«Dreamers Are Waiting», le nouvel album de Crowded House. ©Universal Music

Absent depuis plus d'une décennie, Crowded House revient remettre l'ouvrage sur son métier et tisser ce qu'il s'est faire de mieux: un patchwork de chansons pop ouvragées. Écoutez "Dreamers Are Waiting!

Certes, la Nouvelle-Zélande est un pays de moutons, mais cela n'en fait pas la patrie du rock bêlant. De ces îles lointaines, nous sont parvenus il y a longtemps les morceaux de Split Enz, au début des années 80, troupeau mené par les frères Tim et Neil Finn. Après un timide succès du premier, c'est le second qui emporta la mise en bâtissant Crowded House où le rejoindra un temps son frère: un groupe qui fait de la pop comme on tricote de beaux pulls en shetland.

Du cousu main soigné, des bulles légères qui éclatent parfois en une larme de nostalgie. Une poésie réelle du pas grand-chose dans l'air et la mélodie qui évoque également les Nits. Absent depuis plus d'une décennie, le groupe revient remettre l'ouvrage sur son métier et tisser ce qu'il s'est faire de mieux: un patchwork de chansons pop ouvragées («Playing With Fire»), faites à la main et avec cœur («To The Island») dotées souvent d'harmonies vocales renversantes («Start of Something»).

Retour à l'harmonie

Parfois plus dépouillés («Sweetooth») ou aérien («Show Me The Way»), voire claudiquant («Start of Something» encore), les airs de Crowded House n'oublient jamais d'en revenir à l'harmonie comme sur ce «Deeper Down» qui évoque un McCartney… down under, ce qui n'a rien d'étonnant de la part d'un Neil Finn se réclamant de l'héritage beatlesien... excepté la période bêlante justement.

Album rock

«Dreamers Are Waiting»
Crowded House

Note de L'Echo: 4/5

Crowded House - Playing with Fire (Official Video)

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés