Décès du chef Georges Octors, aristocrate de la baguette

Georges Octors. (c) Doc

02.04.1923 - 18.06.2020

Né en 1923 dans l’ex-Congo, belge par son père et bantou par sa mère, Georges Octors aura été, de 1976 à 1989, le chef attitré, le visage, du Reine Élisabeth, à la tête de l’Orchestre national de Belgique qu’il dirigeait avec une élégance aristocratique. Violoniste formé par Mathieu Crickboom, professeur aux conservatoires de Gand et de Bruxelles, soliste de l’Ensemble Bach à Anvers, c’est sous l’influence d’André Cluytens qu’il était venu à la direction de l’orchestre, y distillant avec subtilité l’art consommé d’une direction sans vains effets de manche. Il dirigera aussi, à partir de 1990, l’orchestre de chambre de Wallonie. C’est cet homme épris de toutes les cultures, du jazz à la peinture, qui s’en est allé en toute modestie, à 97 ans.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés