Publicité

Gojira, c'est du death metal, mais pas que!

Gojira, le groupe français qui chante en anglais. ©Jimmy Fontaine

Le groupe de métal français serait-il en train de séduire un public plus large que celui des accros au genre? C’est bien possible: avec "Fortitude", son dernier album en date, Gojira investit même les charts généralistes!

L’autre jour, il y avait de quoi ne pas en croire ses yeux: installés à la deuxième place de l’officiel Ultratop derrière l’indétrônable Damso figuraient en effet les Français de Gojira avec leur nouvel album, «Fortitude». Du «death» métal  titillant l’omniprésente «pop urbaine»? Parfaitement! Mieux: ce disque s’est aussi fait remarquer dans les classements français et américains!

Quatuor originaire d’Ondres, une commune proche de Bayonne, Gojira (en référence au monstre bien connu, selon son nom prononcé à la japonaise), est emmené par les frères Duplantier, Joe au chant et à la guitare, Mario à la batterie. Extrait de cet album, un morceau comme «Amazonia», inspiré par les incendies qui dévastent (à dessein ?) la forêt amazonienne, témoigne, s’il le fallait encore, de l’engagement écolo d’un groupe qui a également sorti un EP au profit de l’ONG Sea Shepherd.

C’est qu’ils ne sont pas nombreux, les «métallos» à militer, de la sorte en tout cas. «C’est vrai», admet Mario Duplantier, «mais il y a beaucoup de gens sur cette scène qui ont des sensibilités écologiques. Je pense par exemple à Alissa, d’Arch Enemy (groupe de death metal mélodique suédois, NDLR). C’est juste qu’ils ne l’expriment peut-être pas au niveau artistique, ou dans leurs textes. Mais je sais que nous avons beaucoup d’amis qui y sont très sensibles, et s’ils peuvent faire quelque chose, ils le feront.»

"Aujourd’hui, après 25 ans de carrière et à nos âges, nous sommes un peu plus portés sur l’essentiel. Nous avons envie d’écrire des morceaux qui veulent vraiment dire quelque chose."
Mario Duplantier
Batteur du groupe

Au fil des albums («Fortitude» est le septième tandis que le précédent, «Magma», fut nommé aux Grammy Awards), le groupe semble peu à peu faire primer la mélodie sur la technique. C’est probablement aussi ce qui explique cet intérêt d’un public plus large. «On a toujours essayé de trouver un équilibre dans le groupe», reprend Mario. «Avant tout, nous sommes des fans de musique et de vrais musiciens. La technique nous fascine, dès le début. C’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles je suis passé de Metallica au death metal. Mon but était justement d’arriver à être le plus technique possible. Je voulais pousser, pousser, aller plus vite, faire des choses incroyables sur les cymbales, de la polyrythmie, et j’ai un peu entraîné les autres avec moi. Aujourd’hui, après 25 ans de carrière et à nos âges, nous sommes un peu plus portés sur l’essentiel. Nous avons envie d’écrire des morceaux qui veulent vraiment dire quelque chose.» Mais il reste ici et là des bribes de pure technique? «Dans des morceaux comme ‘Into the storm’ ou ‘Grind’, la technique restera pour nous une signature, parmi d’autres.»

"Il arrive que cela ressemble à de la world"

Accessible, «Fortitude»? Oui, pour peu qu’on ne soit pas totalement réfractaire au genre. Il tient aussi du voyage... auditif, avec ici une touche un peu prog’, là un rock tribal («The chant»), ailleurs un rien bluesy («Fortitude», la plage éponyme). Métal mais pas que! «Nous sommes quand même des mélomanes, nous aimons jouer plusieurs styles de musique. Quand nous jammons, il arrive que cela ressemble à de la world. Et au fur et à mesure de nos albums, nous avons essayé de mettre en avant d’autres côtés de nos personnalités. Peut-être un côté plus féminin... Nous sommes assez sensibles. Et donc des morceaux comme ‘The chant’ ou ‘Fortitude’ sont clairement représentatifs d’un autre aspect de nos personnalités. Plus mélodique, beaucoup plus calme.»

Le calme avant la tempête? «C’est sûr, le calme met la tempête en valeur. Quand nous concevons une setlist de concert ou la tracklist d’un album, nous faisons toujours très attention à la dynamique. Nous ne sommes jamais tout le temps avec les voyants dans le rouge!»

Nouvel album

«Fortitude»
Gojira

Roadrunner Records / Warner Music

Note de L'Echo: 4/5

Gojira - Born For One Thing [OFFICIAL VIDEO]

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés