Jambon hué par un public qui n'a pas tout oublié

Le ministre-président entend réduire de 6% les subsides de fonctionnement dans le secteur culturel et jusqu'à 60% les subsides par projets en 2020. ©BELGA

Jeudi soir, au Palais 12 à Bruxelles, se tenaient les treizièmes Music Industry Awards. La chanteuse Angèle a été la grande gagnante de la soirée en remportant les 5 prix dans lesquels elle était nominée. Le grand perdant de la soirée: Jan Jambon, dont le public n'a pas oublié les coupes budgétaires dans le secteur culturel.

Catégorie Pop, meilleure artiste féminine en solo, meilleure prestation en direct, meilleur clip vidéo et chanson de l'année avec "Tout oublier". Angèle n'était pas présente, mais malgré ça, la jeune Bruxelloise a raflé les 5 prix dans lesquels elle était nominée ce jeudi soir lors des Music Industry Awards (MIA's), prix de l'industrie musicale pour la communauté flamande, organisés au Palais 12 à Bruxelles. 

En 2019, l'interprète de "Balance ton quoi" avait été nommée dans sept catégories et avait remporté trois prix.

Les coupes budgétaires en travers de la gorge

Moment gênant pour le ministre-président flamand qui était invité à remettre le prix de la chanson de l'année. Au moment de monter sur scène, Jan Jambon s'est fait largement huer par l'assemblée. Le politique, membre de la N-VA, a continué comme si de rien n'était malgré l'air perplexe du présentateur Steven Van Herreweghe. Chargé de remettre le prix à Angèle pour son tube "Tout oublier", le public, lui, n'a rien oublié des coupes budgétaires décidées par le ministre flamand, en charge de la Culture.  

Pour rappel, Jan Jambon entend réduire de 6% les subsides de fonctionnement dans le secteur culturel et jusqu'à 60% les subsides par projet, dont l'enveloppe de 8,47 millions d'euros cette année fondrait à 3,39 millions l'an prochain. Présent, donc, à un événement culturel, le secteur ne lui a rien pardonné. 

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect