L'Ancienne Belgique se transforme en club underground le temps d'une nuit

Modeselektor: "Jouer dans une vraie salle va nous permettre de raconter une véritable histoire". ©doc

La soirée "Braindance" met à l’honneur la crème des artistes électro. Un événement qui se prolongera jusqu’à 5 heures du matin.

"Braindance"

À l’Ancienne Belgique (Bruxelles), le 21/12: www.abconcerts.be

Si vous êtes férus de concerts, et particulièrement de concerts de musiques électroniques, il vous est peut-être arrivé de ressentir une légère frustration lorsque la fin de la traditionnelle heure-et-demi pointe le bout de son nez, et que vos pieds et votre tête en redemandent.

Voilà le point de départ de la soirée concept "Braindance" développée par l’Ancienne Belgique. "Nous avons reçu l’artiste Fatima Yamaha il y a quelques années. Les gens étaient super contents, mais les lumières se sont rallumées et on a pu sentir qu’ils en voulaient plus. Là, nous avons réalisé qu’il fallait qu’on organise quelque chose pour que le public puisse danser toute la nuit", détaille Tarik Van Rompaey, le programmateur de la soirée. Le concept "Braindance" était né. Concrètement, l’AB va permettre aux artistes de se produire dans toutes les salles du bâtiment, et le public pourra déambuler comme bon lui semble de 20h à 5h.

"Nous voulions organiser un événement pour permettre à notre public de danser toute la nuit."
Tarik Van Rompaey
Programmateur de l’AB


Crème de la crème…

Une nuit électro qui investit toute l’AB, c’est bien. Mais ajoutez-y la crème de la crème des DJ et producteurs internationaux, et vous avez un événement immanquable. "Pour la programmation, nous voulions d’abord absolument Modeselektor que nous avions vu à Pukkelpop cette année. Puis, nous avons dressé une longue liste d’artistes électro à la fois trendy et d’avant-garde pour avoir un aspect plus house et plus techno." À l’image d’un véritable festival spécialisé, la soirée "Braindance" a su se montrer attractive pour des artistes de renom. "Bruxelles est la proto-ville européenne par excellence", commente Szary du duo Modeselektor. "J’ai de très bons souvenirs à l’AB, et le fait de pouvoir jouer dans une vraie salle plutôt qu’en festival classique, où le créneau est plus petit et où les gens sont submergés de gros noms à aller voir, va nous permettre de raconter une véritable histoire".

Modeselektor at Primavera Sound 2019

Dans le reste de la programmation, on trouve ce qu’il y a de plus pointu au niveau mondial: l’électro VHS de l’excellent Palmbomen II, les pistes rêveuses de Catnapp, la nouvelle "next star" coréenne Park Hye Jin et la musique expérimentale d’Iglooghost.

…et belgitude

Outre la réputation des artistes présents, le programmateur Tarik Van Rompaey souhaitait également faire la part belle aux talents locaux. C’est ainsi que les Anversois de Borokov Borokov et Yokocho ont rejoint l’affiche, tout comme Le Motel, talentueux producteur bien connu du ‘Rap Game’ pour avoir composé pour Roméo Elvis et Témé Tan. "À un moment, il ne nous restait plus qu’un artiste à programmer pour occuper le dernier créneau dans la grande salle, nous confie l’organisateur. On cherchait un grand nom, et puis j’ai lu pas mal d’articles sur le show visuel du Motel lors de son passage au Vooruit à Gand. Et je me suis dit: ‘Pourquoi est-ce que je cherche une star alors que nous avons des producteurs super talentueux ici à Bruxelles!’"

©doc

Ni une, ni deux, voilà Le Motel qui rejoint le line-up, déjà bien fourni. "C’est vraiment super de pouvoir y participer!" avance-t-il. Lors de cette soirée, Fabien Leclercq, de son vrai nom, va pouvoir développer un show audiovisuel qui a déjà performé à Dour et lors de cette fameuse nuit gantoise. "Ça fait quelque temps que je travaille sur ce live, avec un artiste qui s’appelle Antoine de Schuyter. On a d’abord travaillé sur la synchronisation entre la musique et les visuels, et puis on a voulu aller un peu plus loin pour cette soirée et travailler sur la synchronisation entre la musique, les visuels et la lumière, car pour l’événement, on va se doter d’une structure en LEDs qui sera autour de nous deux." De quoi attiser les curiosités.

Le Motel | Listen! x Boiler Room

Le pari de "Braindance" n’est pas forcément gagné d’office. Il faudra tout de même convaincre un public habitué au confort des concerts classiques de venir se risquer à une nuit de péripéties. Mais pour le fait d’avoir su écouter son public, par sa programmation ambitieuse et par la bonne réputation de son accueil, la démarche de l’institution bruxelloise se doit d’être vivement saluée.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n