La Chapelle excelle aussi hors ses murs

©BELGA

Pour attirer de nouveaux publics, la Chapelle musicale Reine Elisabeth lance le MuCH Waterloo Festival.

En dépit de diverses ouvertures vers le monde extérieur, la Chapelle musicale Reine Elisabeth, centre de formation pour jeunes pianistes, violonistes, violoncellistes et chanteurs plus-que-doués, traîne depuis 1939 l’image d’une institution brillante, mais repliée sur elle-même. Pour dissiper le mystère, cette ruche à talents cosmopolites, nichée dans un écrin de verdure en bordure de Waterloo, a développé, depuis 2015, des "saisons MuCH" (pour Musique et Chapelle) qui permettent aux amateurs d’assister à une septantaine de concerts par an. Formidable, mais sans doute insuffisant, puisque les administrateurs de la Chapelle viennent de créer un rendez-vous estival et familial baptisé MuCH Waterloo Festival.

La première édition aura lieu du 7 au 11 juin sur le thème "MuCH4you", qui multiplie les plaisirs par quatre: "Quatre orchestres, quatre chœurs, des quatuors à cordes et à clavier, et quatre disciplines mêlées musique, théâtre, littérature et arts plastiques , afin de plaire à des spectateurs qui ne sont pas tous mélomanes", précise Bernard de Launoit, président exécutif de la Chapelle. Le tout prolongé dans quatre lieux des environs – l’église Saint-Joseph, le quartier Bella Vita, la ferme de Mont-Saint-Jean et les écuries du Château.

"Rien ne dit qu’on n’ira pas un jour plus loin. D’ici cinq ans, nous voudrions donner à ce festival une vraie dimension internationale", poursuit de Launoit. En attendant, au menu du printemps: des concerts donnés par la quasi-totalité des 60 jeunes solistes en résidence. Mais aussi par leurs maîtres et des invités de marque. En vrac: le Quatuor Artemis en ouverture, une soirée autour de Frank Braley et Gary Hoffman, un "Pierre et le Loup" raconté par Alex Vizorek, la mélancolie du bandonéoniste Manu Comté et son groupe Soledad, et l’actrice Natacha Régnier, en marraine de l’événement, qui dira des textes de Giono, Rilke et Pasternak.

Sur le site de la Chapelle, les Baladins du miroir dresseront leur chapiteau de 350 places: ils y proposeront "Le chant de la source" (spectacle forain à partir de 8 ans). C’est aussi dans ce parc qu’aura lieu, le 11 juin, la traditionnelle Garden Party de la Chapelle avec du Piazzolla, du folk, des contes, un lâcher de ballons, des food-trucks, un bal, du soleil, des poneys,…

Du 7 au 11 juin 2017. Info au 02/352.01.17 ou sur www.musicchapel.org

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect