Publicité
Publicité

La mémoire belge du jazz 1/4 | Robert Jeanne, le compas, l'équerre et le sax ténor

Né il y a 90 ans et toujours très actif – il joue au festival de Gouvy le 6 août prochain –, Robert Jeanne a connu l'époque héroïque du jazz en Belgique. L'architecture était son gagne-pain. En ce temps-là, la plupart des jazzmen étaient amateurs et autodidactes. En voir un avec une partition faisait rigoler les autres.