La victoire du label Angèle

Angèle est la nouvelle égérie de Chanel.

Les Victoires de la musique, qui se déroulent ce vendredi soir, pourraient récompenser Angèle comme meilleure artiste féminine. Révélation l’an passé, la Bruxelloise est rapidement devenue l’artiste francophone la plus écoutée – et la plus bankable – en France.

"Angèle, c’est la Stromae au féminin", nous dit un manager de firmes de disques. Comme Paul Van Haver, aka Stromae, avait su conquérir le marché français par l’originalité de ses chansons, de ses visuels et de ses shows époustouflants, Angèle Van Laeken, une petite dizaine d’années plus tard, suit le même chemin. À quelques différences près…

Stromae a réussi une carrière internationale et s’est retiré du show après deux albums et deux tournées. Angèle a énormément misé sur l’impact des réseaux sociaux et a sorti quasiment chaque morceau de l’album "Brol" en single. Là où Stromae a choisi de faire une longue pause, Angèle prévoit une petite pause après sa phénoménale tournée. Rien que la semaine prochaine, elle remplira quatre soirs de suite l’Accor Arena (ancien Bercy) à Paris.

Angèle remet le français à l’honneur. L’habillage est très pop et ses textes sont puissants. Avec Juliette Armanet et Clara Luciani, elle appartient à une vague de filles qui disent des choses fortes.
Marc Thonon
Directeur général du Bureau Export de la Musique française

En 2019, en termes de ventes en France, c’est Angèle qui a gagné devant Nekfeu et Johnny Hallyday. Avec 730.000 exemplaires vendus – en ce compris la réédition de "Brol" –, la Belge pouvait contempler son disque de diamant. Bref, "Brol", ce n’est pas du brol…

Selon Marc Thonon, directeur général du Bureau Export de la Musique française, pour qu’un artiste réussisse à ce niveau-là, il faut qu’il soit exceptionnel. "Angèle remet le français à l’honneur. L’habillage est très pop et ses textes sont puissants. Avec Juliette Armanet et Clara Luciani, elle appartient à une vague de filles qui disent des choses fortes.

Influenceuse et égérie 

Parce qu’elle incarne les aspirations des jeunes – et parfois des moins jeunes – filles de son époque, Angèle s’exprime de plus en plus sur le féminisme, le sexisme, les questions de genres, la lutte pour le climat, la fin du plastique à usage unique… Dans ses stories, elle n’hésite pas à prendre parti. Avec 2, 6 millions de followers, la chanteuse (aussi autrice et compositrice) est devenue une influenceuse.

Bon timing

Deux jours avant les Victoires de la musique, le trio Angèle, Philippe Katerine et Chilly Gonzales ont sorti le clip de «Duo», réalisé par le Français Vincent Castant et le Belge Manou Millon. Ce morceau surréaliste figure sur l’album «Confessions» de Philippe Katerine.

 

Quand on songe qu’à ses débuts, en 2017, elle n’exprimait pas un goût bien précis pour la mode et ne lâchait pas ses Birkenstocks, on saisit que les derniers mois ont modifié la donne. Indice de taille: au dernier Festival de Cannes, Angèle apparaissait en robe Chanel. Quelques couvertures de magazines de mode plus tard, la voici qui joue en guest-star à l’after party du défilé Chanel. Ces derniers jours, Angèle a rejoint la team des égéries Chanel et fait campagne pour la nouvelle collection eyewear de la marque. À ses côtés, Pharrell Williams et Isabelle Adjani. 

Brol, et après…

Inaperçue

Pour passer inaperçue dans la rue, Angèle a, semble-t-il, choisi de porter des perruques. Ça change des stars aux lunettes noires…

 

Entre la fin du "Brol Tour" et les quelques dates de festivals d’été, Angèle s’accordera du temps pour elle-même et d’autres projets. Outre "Annette", le nouveau Leos Carrax, auquel elle a pris part – les stars de ce film sont Marion Cotillard et Adam Driver –, on se doute qu’il y aura quelques autres projets cinéma.

Pour l’heure, cependant, c’est la chanteuse qui triomphe. Après une razzia aux Mia’s (les awards décernés par l’industrie du disque en Flandre), les Victoires de la musique ce 14 février, ce seront les Décibels Music Awards, le 19 février prochain. Elle y figurera également comme meilleure artiste féminine en la bonne compagnie d’Alice on the Roof, Typh Barrow et Claire Laffut.

Les Victoires en 5 chiffres

35: C’est la trente-cinquième édition des Victoires de la musique. Elle sera retransmise en direct sur France 2.

900: L’an passé, 600 professionnels de la musique votaient. Ce nombre est passé à 900 cette année.

8: Jusque-là, il existait 13 catégories, elles ont été ramenées à 8. Sont passées à la trappe, entre autres, les catégories de meilleurs albums rock, rap, électro et world.

3: Angèle concourt dans 3 catégories: meilleure artiste féminine, meilleur concert et création audiovisuelle (clip).

2: On prévoit deux matchs de générations dans la catégorie artiste féminine entre Angèle et Clara Luciani d’un côté contre Catherine Ringer de l’autre, et dans la catégorie artiste masculin, entre Lomepal et Philippe Katerine contre Alain Souchon.

 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés