La voix de Lianne La Havas est l’une des plus subtiles qui soient

Lianne La Havas.

Son troisième album – qui porte son nom – est un modèle de délicatesse et de sensibilité. Coulez-vous dans le mood estival de Lianne La Havas.

On l’avait découverte il y a huit ans, et puis, on l’avait perdue de vue pendant près de quatre ans. Lianne La Havas est l’un de ces joyaux de la britsoul comme seule le Royaume-Uni parvient à en créer régulièrement et intensivement. Surexposée à ses débuts, cette jeune artiste de trente ans, aux origines jamaïcaines et grecques, n’a pas pu longtemps conserver son titre de diva soul.

Son 3e album

"Lianne La Havas".

La note de L'Echo: 4/5

En 2016, une série de décès dans sa famille et aussi celui de Prince, qu’elle considérait comme un mentor mais aussi un ami, l’ont amenée à se taire. Puis, la vie a repris, l’amour est réapparu et l’inspiration est revenue. Ce troisième album – le premier en cinq ans – est un modèle de délicatesse, de sensibilité et de mood estival.

Conçu entre Londres et New York, il rappelle la fibre sensuelle du Brésilien Milton Nascimento sur "Seven Times" et s’adjoint le talent du jazzman Jack Pastorious sur "Green Papaya". Lianne La Havas assume aussi l’influence des Destiny’s Child qui lui ont servi de modèle quand elle était gamine. La voix de La Havas est l’une des plus subtiles qui soient.

Lianne La Havas - Paper Thin (Official Music Video)

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés