Publicité
Publicité

Les Black Keys livrent un dixième album de reprises

"Delta Kream" des Black Keys.

Moins de deux ans après un "Let's Rock" des plus décevants, Dan Auerbach et Patrick Carney ont pondu "Delta Kream" en deux jours. Le retour de l'inspiration!

Moins de deux ans après un «Let's Rock» des plus décevants, qui voyait le duo Dan Auerbach et Patrick Carney en panne d'inspiration manifeste, voici que les Black Keys livrent un dixième album de reprises enregistré de façon spontanée, en deux jours. C'est dire si les  deux compères connaissent par cœur les standards du Delta Blues auxquels ils rendent ici un vibrant hommage.

Et aux yeux (et oreilles) d'un Européen blanc moyen, ces chansons peuvent sembler des compositions originales, tant le «Crawling Kingsnake» du légendaire John Lee Hooker, associé à Big Joe Williams (qui?) ou le «Going Down South» signé Robert Burnside, paraissent neuves puisqu'ignorées. Enregistré à Nashville, le disque des Keys reprend aussi bien des morceaux en pures 12 mesures lentes («Louise») que des mélodies flirtant avec la country («Poor Boy a Long Way From Home»), voire porteuses d'un groove soul («Stay All Night») frisant parfois le rock slidé («Coal Black Mattie»), quand ce n'est pas un boogie-rock à la ZZ Top.

Dans le delta du Mississippi

D'ailleurs, la guitare d'Auerbach évoque parfois celle de Billy Gibbons, mais en plus claire, plus rutilante, envoûtante et chromée («Mellow Peaches»). Et quand, au final, «Come On and Go with Me» voit les Black Keys s'échouer volontairement dans la torpeur du delta du Mississippi, c'est à la slide guitare du Louisianais Sonny Landreth que sa six coups semble se référer. Bref, de l'hommage réussi au Delta Blues, cet album est l'alpha et l'oméga.

Album rock

«Delta Kream»
The Black Keys

Note de L'Echo: 4/5

The Black Keys - Crawling Kingsnake [Official Music Video]

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés